Différences entre versions de « embûche »

2 octets supprimés ,  il y a 4 ans
m
Suppression d'espaces surnuméraires
m (Suppression d'espaces surnuméraires)
{{fr-rég|ɑ̃.byʃ}}
'''embûche''' {{pron|ɑ̃.byʃ|fr}} {{f}} {{tradit}}
# {{term|plus usité au {{p}} qu’au {{s}}}} [[entreprise|Entreprise]] [[secrète]] pour [[surprendre]] [[quelqu’un]], pour lui [[nuire]].
#* ''…il se demandait s’il avait bien réellement le droit d’associer à cette vie de périls et d’'''embûches''' continuelles une jeune fille de l’âge de sa nièce, […] qui probablement ne pourrait pas s’accoutumer à ces dangers incessants et à ces agitations.'' {{source|{{Citation/Gustave Aimard/Les Trappeurs de l’Arkansas/1858}}}}
#* ''Pour avoir raison d’une '''embûche''' parlementaire, on est souvent contraint de biaiser, de ne pas heurter de front, de faire mine au contraire d’appuyer tel projet auquel les mots magiques qui le dénomment valent une faveur particulière sur les bancs d’une assemblée.'' {{source|{{w|Joseph Caillaux}}, ''Mes Mémoires, I, Ma jeunesse orgueilleuse'', 1942}}
#* ''Mon Dieu, en quel martyre vous m’avez condamnée à vivre, enveloppée de duplicités, environnée d’'''embûches''', cernée de chausses-trapes.'' {{source|{{Citation/Jean Rogissart/Hurtebise aux griottes/1954}}}}
# {{figuré|fr}} Piège, difficulté.
#* ''Quelle est la cruauté de l'homme le meilleur s'il ne veille à la démarche de son discours, s'il ne se garde des '''embûches''' des mots!'' {{source|[[w:Maurice Bedel|Maurice Bedel]], ''Le mariage des couleurs'', 1951, I, 2}}
 
==== {{S|variantes orthographiques}} ====
319 267

modifications