« beuverie » : différence entre les versions

34 octets enlevés ,  il y a 5 ans
m
Modèle w
m (Modèle w)
: Du radical du verbe [[boire]] en ancien français « [[boivre]] » avec le suffixe [[-erie]]. ''Beverie'' au XII{{e}} siècle.
: Le mot, remplacé par ''[[buverie]]'', a disparu de l’usage écrit au <small>XVI</small>{{e}} siècle. Il réapparaît à la fin du <small>XIX</small>{{e}} siècle et chasse ''buverie''.
:: ''Sa '''beuverie''' n’a point de ces débordements<ref>[[{{w:Henri Blaze de Bury|Henri Blaze de Bury]]}}, ''[[s:Revue des Deux Mondes|Revue des Deux-Mondes]]'', 1er janvier 1875)</ref>.
 
=== {{S|nom|fr}} ===
'''beuverie''' {{pron|bœ.vʁi|fr}} {{f}}
# [[pratique|Pratique]] de [[boire]] en [[groupe]] des [[boisson]]s [[alcoolique|alcooliques]].
#* ''Je n’ai qu’un pauvre lopin de terre, mes paysans se croisent les bras, ne rêvent que de '''beuveries''' … '' {{source|[[{{w:Nicolas Gogol|Nicolas Gogol]]}}, ''Les âmes mortes'' -1842 ; traduction de Henri Mongault -1949}}
#* ''Ne s'organise-t-il pas, assez souvent, de ces '''beuveries''' monstrueuses, du genre de celles que le préfet du Morbihan crut devoir, au début de la présente année, dénoncer, dans une lettre adressée aux maires ?'' {{source|{{Citation/Ludovic Naudeau/La France se regarde/1931}}}}
#* '''''Beuverie''' et sexe : curieux rite de l'Égypte antique:<br />On se soûle sans retenue, puis on défile en ville en chantant et en dansant. Il est même permis de se livrer à quelques débauches sexuelles, avant de s’en retourner le lendemain à la vie ordinaire. Non, ceci n’est pas le récit d’une récente soirée de débauche. La scène se passe en 1470 avant J.-C. en Égypte. Il s’agit d’un rituel – la cérémonie de l’ivresse, célébrée tous les ans dans l’Égypte pharaonique – qui était destiné au… salut de l’humanité. '' {{source|{{w|Jean-François Dortier}}}}
116 507

modifications