Différences entre les versions de « Discussion utilisateur:Lmaltier/2017 »

Moult
(Moult)
 
Si j’avais su, j’aurais choisi un autre exemple, mais ce n’est pas si facile à trouver pour ''[[clarinetter]]''. Effectivement, le mot ''moult'' peut être utilisé en tant qu’adverbe (invariable dans ce cas), mais, quand il est suivi d’un nom, il peut être considéré comme un adjectif, et il peut être variable dans ce cas, le TLFi l’indique bien ; il me semble que c’est de très très loin l’usage le plus fréquent du mot, tout au moins à l’heure actuelle, les références disant le contraire font probablement référence à un usage plus ancien. Sur le principe : il faut respecter la volonté de l’auteur d’une citation à propos de l’orthographe utilisée, c’est la moindre des choses. Cette volonté n’est pas toujours facile à déterminer mais, si on a le moindre doute, il ne faut pas essayer de corriger, ni de mettre un ''sic'', car mettre un ''sic'' c’est aussi une façon de condamner. On utilise ce qui a été écrit par quelqu’un d’autre comme exemple, on n’a pas à le condamner. Quand il s’agit d’une coquille manifeste ou d’une faute d’orthographe manifestement non volontaire de l’auteur, je préfère corriger, en indiquant la modification faite, et c’est ce que j’ai fait dans le cas présent, le e étant visiblement dû à une distraction. On peut aussi toujours choisir un autre exemple, quand le mot n’est pas trop rare. [[Utilisateur:Lmaltier|Lmaltier]] ([[Discussion utilisateur:Lmaltier|discussion]]) 18 février 2017 à 14:43 (UTC)
:Je ne vois pas pourquoi vous m’opposez le TLFi, qui ne donne dans ses trois paragraphes d’emploi que des exemples de « moult » invariable. Ce n’est que dans une courte remarque finale, recopiée intégralement ci-dessous, qu’il signale : ''Rem. Moult est parfois employé comme adj. variable. Moulte chose Blanche et noire, effet et cause (Verlaine, Œuvres compl., t. 3, Chair, 1896, p. 114). D'après Dupré 1972, il est (...) parfaitement ridicule d'écrire, en « style troubadour » : le chevalier eut moultes aventures``''.
 
:Pas d’exemples avec « moults », si ce n’est le soulignement du parfait ridicule de la forme « moultes aventures ». Cette absence de citations démontre que dans le domaine littéraire l’invariabilité est de mise, comme le confirment les grammairiens. Seule figure la citation de Verlaine, que l’on retrouve un peu partout, apparemment unique contre-exemple de l’invariabilité de « moult » de toute la littérature française, où Verlaine, profitant de la licence poétique, a créé le pied qui lui manquait en mettant un e à « moult ».
 
:Quant au respect du texte d’un auteur, ceux qui se sont lancés dans la publication de leurs œuvres littéraires savent que cela est totalement illusoire ! Les correcteurs des maisons d’édition, les petites comme les grandes, sont impitoyables devant les fautes de grammaire et d’orthographe, n’hésitant pas à couvrir des pages entières de signes de correction. Dans le cas qui nous intéresse, il s’agit de la contribution d’un anonyme, qualifié de « touriste », participant à un forum sur les instruments de musique. Je recopie sa phrase initiale : ''Je clarinette depuis quelques année après avoir voyagé sur moultes instruments et là je jubile d'une selmer basse qui descend au do !!''. J’y vois deux fautes d’orthographe et une faute de typographie, soit trois fautes pour une vingtaine de mots. Visiblement, il ne s’agit pas d’un texte qu’il faut conserver précieusement dans le marbre. Il gagnerait au contraire à être corrigé, et ce serait à l’inverse manqué de respect à l’auteur que de l’afficher en l’état. Il en va tout autrement quand il s’agit d’un auteur consacré. Le choix entre la correction et le [sic] est parfois délicat.
 
:Quant à l’argument que « moult » est devenu variable avec le temps et que son accord est maintenant un usage courant, je recopie quelques lignes de la grammaire de Grevisse et Goosse (édition 2011, page 842) : « Moult a été un déterminant variable : « par multes terres », « multes cunoisances ». Cet emploi n’a pas persisté au-delà du XIIIe siècle … il est devenu très tôt invariable même devant un nom. »
: Cordialement. – [[Utilisateur:Papier K|Papier K]] ([[Discussion utilisateur:Papier K|discussion]]) 19 février 2017 à 09:02 (UTC)