Différences entre les versions de « hydroprêtre »

m
typo
m (typo)
{{fr-rég|i.dʁɔ.pʁɛtʁ}}
'''hydroprêtre''' {{pron|i.dʁɔ.pʁɛtʁ|fr}} {{m}}
# {{ironique|fr}} {{plais|fr}} [[anticlérical|Anticlérical]] [[virulent]]. La formation aberrante du mot sous-entend : et [[ignorant]], [[illettré]], [[inculte]].
#* ''L’Union de Vaucluse nous apporte une nouvelle dénomination, très heureusement trouvée par un membre du conseil municipal de Marseille: […] « Moi, pour quant aux chiffres, c'est pas mon affaire ! mais il y a une partie que je me réserve : le clergé. Je suis avant tout '''hydroprêtre''' ». Serait-ce parce qu'ils comptent d'innombrables adeptes de cette force, que le Siècle et le Rappel , quelque peu honteux de l'ignorance de leurs séides, réclament l'instruction obligatoire ?'' {{source|1=''[http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6993965/f3.item.r=hydroprêtre L'Univers]'', 18 avril 1873.}}
#* ''En attendant, voici quelques échantillons de littérature électorale. Ici, un candidat se déclare curophage. Cela doit vouloir dire « mangeur de curés »; mais si ledit candidat mange du curé, il devrait bien l’assaisonner à la sauce française. Un autre se prétend '''hydroprêtre''' : cela ne veut rien dire du tout, mais cela doit faire de l’effet « sur les masses ».'' {{source|1= ''[http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k65228915/f20.item.r=curophage Mon clocher : bulletin mensuel de la Paroisse Sainte-Marie des Batignolles ]'', 1 mai 1914.}}
79

modifications