Différences entre les versions de « banquier »

37 octets ajoutés ,  il y a 3 ans
Traductions : +occitan : banquièr (assisté)
(Traductions : +occitan : banquièr (assisté))
#* ''La vie laborieuse, active, tout estimable, toute positive, d’un conseiller d’État, d’un manufacturier de tissus de coton ou d’un '''banquier''' fort alerte pour les emprunts, est récompensée par des millions, et non par des sensations tendres.'' {{source|{{w|Stendhal}}, ''De l’Amour'', 1822, 1{{ère}} préface de 1826}}
#* ''Il est expliqué plus bas que le scandale n'est qu'un mot, qu’on fait naitre la chose selon les besoins et les circonstances et que le plus scandaleux n’est point que tel '''banquier''' couche, un beau jour à la Santé, mais que tant d’autres dorment paisibles dans leurs draps.'' {{source|{{Citation/Victor Méric/Les Compagnons de l’Escopette/1930|173}}}}
#* ''À New-York, les '''banquiers''' étaient réunis. « Grand était leur trouble et longues les cendres de leurs cigares, » écrit "Time", revue jeune, impertinente, brillante.'' {{source|{{w|André Maurois}}, ''{{w|Chantiers américains}}'', 1933}}
# {{jeux|fr}} Celui qui [[tenir|tient]] le [[jeu]] contre tous ceux qui [[vouloir|veulent]] [[jouer]] avec lui et qui [[mettre|met]] sur [[table]] une certaine [[somme]] d’[[argent]] pour les [[payer]] lorsqu’ils [[gagner|gagnent]].
#* ''La principale différence entre le Baccara en banque et le Chemin de fer réside en ce que chaque joueur, dans ce dernier jeu, devient '''banquier''' à tour de rôle.'' {{source|Frans Gerver, ''Le guide Marabout de Tous les Jeux de Cartes'', Verviers : Gérard & C°, 1966, p.43}}
* {{T|ja}} : {{trad+|ja|銀行員|R=ginkōin}}
* {{T|nl}} : {{trad+|nl|bankbediende}}, {{trad-|nl|bankemployé}}, {{trad-|nl|bankmedewerker}}, {{trad+|nl|bankdirecteur}}, {{trad+|nl|bankier}}
* {{T|oc}} : {{trad-|oc|banquièr|m}}
* {{T|pap}} : {{trad--|pap|bankero}}
* {{T|pt}} : {{trad+|pt|banqueiro}}, {{trad+|pt|banqueiro}}