Différences entre versions de « voisinage »

712 octets ajoutés ,  il y a 2 ans
→‎{{S|nom|fr}} : + 1 sens + ex
(→‎{{S|nom|fr}} : + 1 sens + ex)
# [[espace|Espace]], lieu, [[région]] qui se [[trouve]] à [[faible]] [[distance]] du [[point]] [[considéré]] et qui est ou non habité.
#* ''Je recherche un hôtel dans le '''voisinage'''.''
# {{par ext}} Proximité d'un [[événement]].
#* ''Le pays de Vaud , de tout temps français par ses habitudes, ses mœurs, son caractère, son commerce, ses besoins, son langage, conspirait, à la faveur du '''voisinage''' de la révolution, pour s'affranchir de l’oligarchie bernoise.'' {{source|« ''Mémoires de Napoléon, chap. 2 : Politique du Directoire'' », dans les ''Mémoires pour servir à l'histoire de France sous Napoléon'', écrits à Sainte-Hélène par les généraux qui ont partagé sa captivité, vol. 6, écrit par le [[w:Charles-Tristan de Montholon|général comte de Monthelon]], Paris : chez Firmin Didot père et fils & Bossange frères , Berlin : chez G. Beimer, 1825, p. 48}}
# [[ensemble|Ensemble]] des [[personne]]s [[voisin]]es.
#* ''[…], les Magistrats d’un même '''voisinage''' ont, en général, l’habitude de se réunir régulièrement dans la ville la plus proche, soit tous les quinze jours, soit même chaque jour de marché ; […].'' {{source|Anonyme, ''[[s:Angleterre. - Administration locale|Angleterre. - Administration locale]]'', Revue des Deux Mondes, 1829, tome 1}}