Différences entre versions de « lâcher »

28 octets ajoutés ,  il y a 2 ans
m
==== {{S|traductions}} ====
{{trad-début|Détendre, desserrer quelque chose.|1}}
* {{T|en}} : {{trad+|en|loosen}}
{{trad-fin}}
 
{{trad-début|Laisser aller, laisser échapper.|4}}
* {{T|en}} : {{trad+|en|release}}, {{trad+|en|let go}} {{familier|nocat=1}}
* {{T|ca}} : {{trad+|ca|afluixar}}
* {{T|swb}} : {{trad--|swb|ujeledza}}
* {{T|zdj}} : {{trad--|zdj|-cililia|dif=ucililia}}
{{trad-fin}}
 
{{trad-début|{{par extension|nocat=1}} Péter|5}}
* {{T|en}} : {{trad+|en|cut one loose}} {{vulgaire|nocat=1}}
{{trad-fin}}
 
===== {{trad-S|traductions à trier}} =====
* {{T|de|trier}} : {{trad+|de|auslassen}}, {{trad-|de|herauslassen}}, {{trad-|de|herausfließen lassen}}
* {{T|en|trier}} : {{trad+|en|unleash}}, {{trad+|en|utter}}
#* ''Un '''lâcher''' de pigeons, c'est la cohérence parfaite anthropomorphe de l'air et du temps ! De fait, Marie était devenue une aficionado (enfin da !) des '''lâchers''' de pigeons. C'est un spectacle qui dépasse, et de loin, le Cirque du Soleil !'' {{source|Marie-Claire Cardinal, ''Meurtre au colombier'', Coëtquen Éditions, 2017 , p. 16}}
#* ''Vendredi après midi, une vingtaine de bénévoles, à la satisfaction du président Patrick Ruffin, participaient à un '''lâcher''' de truites de la pisciculture du Talbat pour la Carpe Lussacoise.'' {{source|''Vienne : Lussac-les-Châteaux : Dernier lâcher de truites'', {{w|''Centre Presse''}}, 23 mai 2016}}
#* ''En effet, l'inoubliable '''lâcher''' de ballons qui faillit ne pas avoir lieu tant nous étions près du terrain d'aviation avait su marquer les esprits et nous faire remarquer.'' {{source|Eric Balez, avec ‎Hélène Bloch, ''Patient expert: Mon témoignage face à la maladie chronique'', éd. Odile Jacob, 2015}}
#* ''Aucun '''lâcher''' de perdrix ni de lièvres n'a été effectué pendant la période de 20 ans environ sur laquelle portent les observations.'' {{source|''Revue forestière française'', 1975, vol. 27, p. 396}}
#* ''Et sur le dossier très spécifique d'une attaque, par des cochenilles, des tilleuls situés autour de la superbe place de Céroux, menaçant gravement ces arbres séculaires, nous choisirons de recourir à un '''lâcher''' de coccinelles, plutôt que de pulvériser des pesticides, comme cela se pratique classiquement.'' {{source|Jean-Luc Roland , ''Un bourgmestre vert à Ottignies-Louvain-la-Neuve'', Luc Pire Éditions, 2006, p. 52}}
4 751 521

modifications