Différences entre les versions de « mérion élégant »

m
(Traductions : +gallois : ceinddryw adeingoch ; +allemand : Silberkopf-Staffelschwanz ; +anglais : red-winged fairywren ; +espagnol : ratona australiana de alas rojas ; +espagnol : maluro elegante ; +finnois : vaaleapäämaluri ;...)
#* ''Le '''mérion élégant''' de la Nouvelle-Hollande et le bleu, l’un et l’autre de l’azur le plus pur, sont très communs aux alentours de Sidney.'' {{source|René Primevère {{pc|Lesson}}, ''Histoire naturelle générale et particulière des mammifères et des oiseaux découverts depuis 1788 jusqu’à nos jours'', volume 9, Pourrat frères éditeurs, Paris, 1837}}
#* ''Quant au Mérion à tête bleue ou superbe [...], que Vieillot a figuré dans sa Galerie, pl. 163, et au '''Mérion élégant''', tous deux de la Nouvelle-Hollande, et auxquels M. Cuvier trouve des becs de Traquets, ils me paraissent encore différer un peu, par les pieds, des deux groupes ci-dessus.'' {{source|{{w|Frédéric de Lafresnaye|Frédéric {{pc|de Lafresnaye}}}}, ''Magasin de zoologie - journal destiné à établir une correspondance entre les zoologistes de tous les pays, et à leur faciliter les moyens de publier les espèces nouvelles ou peu connues qu'ils possèdent'', Paris, décembre 1833}}
===== {{S|notenotes}} =====
* {{note-majuscule-taxo}}
 
4 778 590

modifications