Différences entre les versions de « choquer »

356 octets ajoutés ,  il y a 2 ans
#* ''Et, tout à l’heure, quand il s’était adressé à la prostituée enceinte, il avait usé d’un terme dont la grossièreté — tirant son origine d’une langue moins noble et moins enveloppée que l’argot — me '''choquait''' encore secrètement.'' {{source|{{Citation/Francis Carco/Messieurs les vrais de vrai/1927}}}}
#* ''Il truffait ses sermons de paraboles modernes, d'images progressistes, magnifiés par sa verve naturelle et mordante et appuyés par un langage coloré qui '''choquèrent''' plus d'une grenouille de bénitier et d'une punaise de sacristie, mais que voulez-vous, il faut s'adapter ou périr, et le père Benoît La Poudrière n'avait aucune intention de baisser les bras face aux temps modernes.'' {{source|Thibault Gardereau, ''Le livre d'un croque-mort: <small>roman</small>'', Montréal (Québec) : VLB éditeur, 2003, p. 168}}
#* ''Sauf que cette fois, les numéros pagnolesques devant les caméras ne suffisent plus à conjurer la crise. Gaudin '''a choqué''' la population en s'enfermant d'abord dans le déni, allant jusqu'à accuser la pluie.'' {{source|Louis Hausalter, ''A Marseille, l'effondrement du système Gaudin'', dans Marianne n° 1132 du 23-29 novembre 2018, p. 28}}
# {{impersonnel|fr}} [[contrevenir|Contrevenir]] à ; être [[contraire]] à, en parlant des choses de la morale et de l’esprit.
#* ''Cela '''choque''' le bon sens, la bienséance, l’honneur.''