Différences entre versions de « offusquer »

335 octets ajoutés ,  il y a 1 an
# {{figuré|fr}} [[choquer|Choquer]], [[déplaire]], donner de l’[[ombrage]], toucher quelqu'un dans son orgueil.
#* ''La gloire et les services du vainqueur de Babek '''offusquaient''' ce prince ombrageux. Il l’accusa de pratiquer le magisme du feu et d’avoir cherché à le rétablir en Perse. Accuser et condamner, c'était tout un pour le khalife : Afschin fut jeté en prison et mis à mort.'' {{source|{{w|Adolphe-Noël Desvergers}}, ''Arabie, avec une carte de l'Arabie et note sur cette carte, par M. Jomard'', Paris : chez Firmin Didot, 1847, p. 443}}
#* ''Il lui était doux de les avoir auprès de lui, mais il désirait que leur attitude n’'''offusquât''' en rien le nouvel esprit qui se manifestait en France, et entendait leur imposer la simplicité qu'il s’imposait à lui-même par goût autant que par calcul.'' {{source|{{w|Adolphe Thiers}}, ''Histoire du Consulat et de l'Empire faisant suite a l'Histoire de la Révolution française'', livre 58, tome 19, Paris : chez Lheureux & Cie, 1861, p. 403}}
#* ''Cet homme est un envieux qu’'''offusquent''' les succès d’autrui.''
#* ''Il n’y a pas de quoi s’'''offusquer'''.''
 
==== {{S|synonymes}} ====