Différences entre les versions de « invisible »

722 octets ajoutés ,  il y a 2 ans
m (Retrait des liens interlangues qui sont maintenant gérés automatiquement par mw:Extension:Cognate.)
'''invisible''' {{pron|ɛ̃.vi.zibl|fr}} {{mf}}
# Qu’on ne peut [[voir]], qui [[échapper|échappe]] à la [[vue]] par sa [[nature]], par sa [[petitesse]], par sa [[position]], ou [[seulement]] [[à cause de]] la [[distance]].
#*'' Nous citerons les solutions aqueuses étendues de ''chlorure de cobalt'', d’''acétate'' ou de ''nitrate de cobalt'', mêlées de 1/4 de ''sel marin''; elles donnent une encre sympathique avec laquelle l'écriture, '''invisible''' sur le papier, apparaît en bleu par une légère application de la chaleur, puis disparaît ensuite par degrés, à mesure que le chlorure de cobalt reprend de l'eau, et reparaît de nouveau par la chaleur.'' {{source|« ''Faux en écriture publique et privée'' », dans le ''Dictionnaire des altérations et falsifications des substances alimentaires, médicamenteuses et commerciales'', par Alphonse Chevallier, 2{{e}} édition, tome 1, Paris : chez Béchet jeune, 1854, p. 419}}
#* ''Le duc, […], atteignit enfin un escalier en spirale pratiqué dans l’épaisseur d’un mur et qui s’ouvrait par une porte secrète et '''invisible''' dans l’antichambre de l’appartement de Marguerite.'' {{source|{{Citation/Alexandre Dumas/La Reine Margot/1886|I|2}}}}
#* ''Aux alentours et dans les lointains '''invisibles''', les tintements joyeux des clochettes argentines et les bourdons graves des sonneaux indiquaient à Mimile que les autres petits bergers, ainsi que les bergères de son âge rapatriaient comme lui vers l’abreuvoir et vers l’étable leurs troupeaux repus.'' {{source|{{w|Louis Pergaud}}, ''[[s:Un satyre|Un satyre]]'', dans ''{{w|Les Rustiques, nouvelles villageoises}}'', 1921}}