Différences entre versions de « lobe »

397 octets ajoutés ,  il y a 1 an
#* ''La feuille est dite ''pennée'' quand on observe de chaque côté de la nervure moyenne un certain nombre de '''lobes''' ou de segments ; […]. La feuille sera ''ternée'', ''biternée'', ''triternée'', lorsqu'elle offrira des '''lobes''' ou segments divisés ou subdivisés par trois (Épimédium, Actée).'' {{source|« ''Notions d'anatomie, d'organographie et de physiologie végétales'' », chap. 1 de ''Le bon jardinier almanach pour l'année 1853'', Paris : chez Dusacq, p. 63}}
# {{ellipse|fr}} [[lobe séminal|Lobe séminal]], un des deux [[corps]] [[charnus]] qui sortent de la [[semence]] des [[dicotylédone]]s lorsqu’elle [[germer|germe]], et qui, dans [[plusieurs]] de ces [[plante]]s, se [[transformer|transforment]] en deux [[feuille]]s.
#* ''Par suite chacune de ces petites valves semble correspondre à la'' moitié'' de chacun des cotylédons, c'est-à-dire à un '''''lobe''''', donc être une valve ''lobaire'', et non pas cotylédonaire.'' {{source|Docteur Guétrot, « ''Les cotylédonies du noyer'' », dans le ''Bulletin de la Société botanique des Deux-Sèvres'', Saint-Maixent : Imprimerie Garnier & Cie, 1931, p. 31}}
# {{télécommunications|fr}} [[section|Section]] [[continu|continue]] d’un [[diagramme de rayonnement]].
#* ''Ainsi l’espacement des dipôles fixe le nombre de '''lobes''' de réseau réels. Le choix de la distance entre éléments est en général tel qu'il n'existe qu'un '''lobe''' principal.'' {{source|Odile Picon & ''coll., Les antennes: Théorie, conception et applications'', Paris : chez Dunod, 2009, p. 108}}