Différences entre les versions de « pélagique »

348 octets ajoutés ,  il y a 2 ans
(Ajout d'un fichier audio de prononciation depuis Lingua Libre)
'''pélagique''' {{pron|pe.la.ʒik|fr}} {{mf}}
# {{biogéographie|fr}} {{écologie|fr}} {{hydrobiologie|fr}} Relatif au [[milieu]] [[marin]] [[loin]] des [[côte]]s, à la [[haute mer]].
#* ''Les espèces de poissons que l'on trouve dans cette zone sont les poissons '''pélagiques''', le hareng, le maquereau, le brishing, le capelan, les poissons de fond comme la morue, le haddock, le colin, le merlan et les poissons plats, […].'' {{source|''La pêche maritime'', volume 50, n° 1122 à 1125, Éditions maritimes, 1971, p. 733}}
#* ''Les mailles du filet '''pélagique''' s’enfoncent dans les eaux obscures.'' {{source|Jacky {{pc|Durand}}, ''La nuit où le hareng sort'', dans {{w|Libération (journal)}} du 29 novembre 2010, pp. 30-31}}
#* ''La zone '''pélagique''' est la partie des lacs, des mers ou océans comprenant la colonne d’eau, c’est-à-dire les parties autres que les côtes ou le fond marin (la plaine abyssale). Par opposition, la zone démersale comprend l’eau proche des côtes ou du fond marin. ''[…]'' La zone '''pélagique''' est divisée en sous-zones, suivant des différences dans leurs caractéristiques écologiques (qui est sensiblement fonction de la profondeur marine) : ''épipélagique'' (de la surface jusqu’à 200 mètres) ''[…]'' ''mésopélagique'' (entre 200 et 1000 mètres) ''[…]'' ''bathypélagique'' (entre 1000 et 4000 mètres) ''[…]'' ''abyssopélagique'' (de 4000 mètres jusqu’à la croûte océanique) ''[…]'' ''hadopélagique'' (les profondeurs des failles océaniques, jusqu’à 11 000 mètres) ''[…]'' Les zones bathypélagique, abyssopélagique et hadopélagique sont très similaires et certains biologistes marins ne parlent alors que d’une seule zone ou considèrent les deux dernières comme identiques. D’autres définissent la zone hadopélagique en dessous de 6000 mètres.''
Utilisateur anonyme