Différences entre versions de « lunettes »

718 octets ajoutés ,  il y a 1 an
→‎{{S|nom|fr}} : Citation, forme
(→‎{{S|nom|fr}} : Citation, forme)
'''lunettes''' {{pron|ly.nɛt|fr}} {{fplur}} {{au pluriel uniquement|fr}}
# Ensemble de deux [[verre]]s de [[lunette]] placés [[au-devant]] des deux [[yeux]] et assemblés par une [[monture]] qui [[repose]] sur le [[nez]] et se [[fixer|fixe]] [[derrière]] les [[oreille]]s.
#* ''Au lit, ils enlevaient leurs '''lunettes''' d’abord et leurs râteliers ensuite dans un verre et plaçaient le tout en évidence.'' {{source|{{nom w pc|Louis-Ferdinand|Céline}} [Louis Ferdinand {{pc|Destouches}}], ''{{w|Voyage au bout de la nuit}}'', Denoël et Steele, Paris, 1932, éd. 1942, p.page 155}}
#* ''Une expression matoise parcourut le visage de l’homme aux '''lunettes''' noires sans qu'il me fût possible d'en deviner la cause.'' {{source|{{Citation/Francis Carco/Les Hommes en cage/1936|79}}}}
#* ''Il avait l’air d'un guignol dans sa boîte, avec ses '''lunettes''' rondes et ses petits bras. Il ne lui manquait qu'un gourdin.'' {{source|{{Citation/Francis Carco/L’Homme de minuit/1938}}}}
#* ''C’est un animal lunetté, car on ne peut l’imaginer sans ses '''lunettes'''.'' {{source|{{w|Anatole France}}, ''Le crime de Sylvestre Bonnard'', Calmann-Lévy ; éd. Le Livre de Poche, 1967, p.page 144.}}
#* ''Mes '''lunettes''' avaient depuis longtemps voltigé. Ma myopie renforçait encore l'impression d'irréel, de cauchemar que je ressentais […].'' {{source|{{w|Henri Alleg}}, ''La Question'', 1957}}
#* ''Il releva ses '''lunettes''' d'acierd’acier sur son front totalement chauve et ses yeux papillotèrent : […].'' {{source|{{Citation/Jean Rogissart/Passantes d’Octobre/1958}}}}
# {{par analogie|fr}} [[pourtour|Pourtour]] des [[œil|yeux]] d’un animal dont la [[coloration]] du [[pelage]] est [[différent]]e à cet [[endroit]].
#* ''Dans les alpages, les vaches de race Abondance se prélassent au soleil.. Ces vaches sont sélectionnées selon leurs "'''lunettes''' noires", si elles n’en ont pas, elles font du veau dans les étalages. Posséder des lunettes noires leur évite les inflammations oculaires et elles peuvent vivre dans la montagne et donner leur bon lait spécial Reblochon.'' {{source|''Le Tour (74), randonnée au Col de Balme, Arolette et lac de Catogne, avec trace GPX'', sur le site ''NatureLN by Hélène'' (http:/ /natureln.librox.net), jeudi 25 octobre 2012}}
# {{par ext|fr}} [[manière|Manière]] de [[voir]], de [[penser]] ou de [[juger]] des choses.
#* ''[Émile Argand] Ce sont donc le '''lunettes''' d'[[w:Émile Argand|Argand]]d’Argand que nous emprunterons pour suivre, à cinquante millions d'années de distance, la genèse des Alpes.'' {{source|[[{{w:|Pierre Rousseau (vulgarisateur)|Pierre Rousseau]]}}, ''Histoire de la Terre'', vol.volume 2 : ''Jeunesse de la Terre'', Nouvelles Éditions Latines, 1950, p.page 63}}
#* ''Pour bien discerner ce qui se passe, ce sont les '''lunettes''' de l'autrel’autre que vous devez mettre.'' {{source|Jean {{pc|Rochette}}, ''Des silences ébruités'', éd. Le Dauphin Blanc, Québec, 2018, p.page 73}}
#* ''D’abord, il ne réfute pas l’existence d’un réchauffement climatique en tant que telle. Et pour cause : quelles que soient les '''lunettes''' que l’on chausse, la conclusion est systématiquement que le mercure grimpe.'' {{source|{{Lien web |auteur=Adrien Sénécat |url=https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2019/03/22/pourquoi-la-responsabilite-humaine-dans-le-rechauffement-climatique-n-a-rien-d-un-canular-contrairement-a-ce-que-soutient-donald-trump_5439989_4355770.html |titre=Pourquoi la responsabilité humaine dans le réchauffement climatique n’a rien d’un « canular », contrairement à ce que soutient Donald Trump |éditeur=''Le Monde'' |en ligne le=22 mars 2019}}}}
 
==== {{S|synonymes}} ====
15 456

modifications