Différences entre versions de « hébreu »

392 octets ajoutés ,  il y a 11 mois
# [[langue|Langue]] [[sémitique]], langue [[officielle]] d’[[Israël]].
#* ''La langue [[hébraïque]] était ici l’instrument capital, puisque, des deux Bibles chrétiennes, l’une est en '''hébreu''' et que, même pour le Nouveau Testament, il n’y a pas de complète [[exégèse]] sans la connaissance de l’'''hébreu'''.'' {{source|{{w|Ernest Renan}}, ''Souvenirs d’enfance et de jeunesse'', 1883, collection Folio, page 164.}}
#* ''L’étude de l’'''hébreu''' est, par ses leçons, singulièrement facilitée. Je suis tombé de surprise quand je me suis trouvé en présence de cette langue si simple, sans construction, presque sans syntaxe, expression nue de l’idée pure, une vraie langue d’enfant.'' {{source|{{w|Ernest Renan}}, ''Souvenirs d’enfance et de jeunesse'', 1883, collection Folio, page 165.}}
#* ''Ben Yehuda fonde la première famille hébréophone du monde moderne, ayant pris la décision d’élever en '''hébreu''' les enfants que lui donne son épouse, rencontrée autrefois à Polotsk.'' {{source|{{nom w pc|Claude|Hagège}}, ''Halte à la mort des langues'', Éditions Odile Jacob, 2000, p. 309}}
#* ''Tandis qu'un banquier néoplatonicien régnait sur Florence, le jeune comte de Concordia, Pic de la Mirandole (1463-1494), s'initiait à l’'''hébreu''', à l'araméen et se faisait traduire par l'énigmatique Flavius Mithridate, juif sicilien […].'' {{source|Chaim Wirszubski, ''{{w|Pic de la Mirandole}} et la cabale'', traduction de Jean-Marc Mandosio, Paris & Tel-Aviv, Éditions de l’Éclat, 2007}}
18 154

modifications