Différences entre versions de « prendre congé »

(Ajout d'un fichier audio de prononciation depuis Lingua Libre)
(→‎Locution verbale : citations)
#* ''Le ''Valdemar'' devait pousser son voyage de circumnavigation jusqu’à ''Seidisfiord'', station située sur la côte orientale de l’Islande ; mais comme je caressais toujours l’idée de gagner Reykjavík par terre en franchissant le désert du ''Stórisandr'', le moment était venu de '''prendre congé''' du capitaine Kihl et de mes compagnons de traversée.'' {{source|Jules Leclercq, ''La Terre de glace, Féroë, Islande, les geysers, le mont Hékla'', Paris : E. Plon & Cie, 1883, p. 70}}
#* ''J’allai '''prendre congé''' des Danois et les remercier de ce qu’ils avaient fait pour nous être utiles et agréables.'' {{source|{{w|Jean-Baptiste Charcot}}, ''Dans la mer du Groenland'', 1928}}
#* ''- Monsieur, dans votre famille, on fout le camp ; dans la mienne, on '''prend congé'''.'' {{source|{{w|Marcel {{pc|Pagnol}}}}, ''{{w|Topaze (Pagnol)|Topaze}}'', acte II, sc. 5, Fasquelle, 1930}}
#* ''- Je '''prends congé''', comme on dit dans votre milieu, et je me barre comme on dit dans le mien.'' {{source|{{w|Frédéric {{pc|Dard}}}} ([[w:San-Antonio (série)|{{pc|San-Antonio}}]]), ''Tout le plaisir est pour moi'', Fleuve Noir, 1959, page 95}}
 
==== {{S|synonymes}} ====