Différences entre versions de « contraction »

8 octets ajoutés ,  il y a 1 an
m
→‎{{S|nom|fr}} : changement {{anal}} -> {{par analogie}}, remplacement: {{anal| → {{par analogie| avec AWB
(Ajout d'un fichier audio de prononciation depuis Lingua Libre)
m (→‎{{S|nom|fr}} : changement {{anal}} -> {{par analogie}}, remplacement: {{anal| → {{par analogie| avec AWB)
#* ''L’eau nécessaire à la respiration pénètre par l’une des ouvertures, est chassée par l’autre, grâce aux '''contractions''' du manteau, et, sortant avec rapidité, refoule pour ainsi dire en sens contraire l’animal, qui nage seulement à l’aide des mouvemens respiratoires.'' {{source|{{nom w pc|Jean Louis Armand|de Quatrefages de Bréau}}, ''[[s:Les Métamorphoses et la généagénèse/03|Les Métamorphoses et la généagénèse]]'', {{w|Revue des Deux Mondes}}, 2{{e}} période, tome 3, 1856, page 509}}
#* ''Cette affection est caractérisée par une sensibilité exagérée de l’œil à la lumière ; de là une '''contraction''' spasmodique de l’iris, quelquefois avec occlusion complète de la pupille, de sorte que les personnes nyctalopes voient très-bien pendant la nuit, mais cessent de voir pendant le jour.'' {{source|D{{e|r}} Rouault, « ''De l'emploi de la belladone dans les maladies des yeux'' », dans le ''Journal des connaissances médico-chirurgicales'', {{numéro|3}} du 1{{er}} février 1857, page 57}}
#* {{analpar analogie|fr}} — ''Or, il résulte des expériences du physiologiste anglais que les '''contractions''' de la feuille de l’attrape-mouche donnent au galvanomètre les mêmes déviations que celles d'un muscle ordinaire.'' {{source|J.-L., « ''Variétés'' », dans la ''Gazette hebdomadaire de médecine et de chirurgie'', {{numéro|33}} du 7 août 1874, éd. G. Masson, Paris, page 534}}
#* '''''Contraction''' des traits, '''contraction''' du visage'' : État de la face dans lequel les traits sont contractés, et qui exprime la souffrance, la colère, etc.
#* ''Il tâchait de se contenir, mais sa colère se trahissait par la '''contraction''' de ses traits.''
436 384

modifications