Différences entre versions de « Parisienne »

542 octets ajoutés ,  il y a 7 mois
(Traductions : +suédois : parisiska (assisté))
 
'''Parisienne''' {{pron|pa.ʁi.zjɛn|fr}} {{f}} (pour une personne de sexe masculin, on dit ''[[Parisien]]'')
# {{gentilés|fr|de France}} Habitante de [[Paris]], commune [[français]]e située dans la région [[Île-de-France]].
#* ''Et sais-tu ce que je me disais à l’instant, en t’apercevant, si gracieuse, qui cueillais les fleurs parmi la rosée du matin ? Que les jeunes '''Parisiennes''', et même que les houris qui nous attendent au paradis sont, à coup sûr, moins belles que toi…'' {{source|{{w|Out-el-Kouloub}}, ''Zaheira'', dans ''Trois contes de l’Amour et de la Mort'', 1940}}
#* ''Toutefois, la '''Parisienne''' de Paris est ce qu’on a imaginé de mieux jusqu’à ce jour en fait de femme…'' {{source|Alphonse Toussenel, ''L’Esprit des bêtes vénerie française et zoologie passionnelle'', éditeur Lange Lévy, 1847}}
#* ''Une '''Parisienne''' amoureuse dément sa nature et manque à sa fonction, qui est d’être à tous, comme une œuvre d’art. C’en est une, et la plus merveilleuse que l’industrie de l’homme ait jamais produite. C’est un prestigieux artifice, dû au concours de tous les arts mécaniques et de tous les arts libéraux, c’est l’œuvre commune, c’est le bien commun. Son devoir est de paraître.'' {{source|{{nom w pc|Anatole|France}}, ''{{ws|Le Lys rouge/V|Le Lys rouge}}'', 1894, réédition Le Livre de Poche, page 95}}
#* ''Et sais-tu ce que je me disais à l’instant, en t’apercevant, si gracieuse, qui cueillais les fleurs parmi la rosée du matin ? Que les jeunes '''Parisiennes''', et même que les houris qui nous attendent au paradis sont, à coup sûr, moins belles que toi…'' {{source|{{w|Out-el-Kouloub}}, ''Zaheira'', dans ''Trois contes de l’Amour et de la Mort'', 1940}}
 
==== {{S|notes}} ====
21 130

modifications