Différences entre versions de « anecdote »

550 octets ajoutés ,  il y a 9 mois
#* ''Pour l’'''anecdote''', la plus ancienne étymologie latine du mot, ''satura'', signifiait « macédoine de légumes ». Sans aucun rapport avec la choucroute, mais avec la farce, le mot a ensuite désigné une danse parodique, une pièce dramatique, puis à l'époque classique un poème servant à dénoncer les travers de la société.'' {{source|Tristan Savin, ''Dictionnaire des mots savants (employés à tort et à travers)'', L'Express, 2011, Bibliomnibus, 2014}}
# [[récit|Récit]] d’un petit fait [[curieux]].
#* ''Elle sait beaucoup d’'''anecdotes''' sur les personnes de distinction qui habitent Paris. Et lorsqu’elle les conte, elle fait comme mon cuisinier Pampaloni quand il sert les œufs sur le plat : il ne les sale pas, mais il met la salière à côté. La langue de Mme Marmet est très douce. Le sel est à côté, dans ses yeux. C’est le plat de Pampaloni, my love : chacun le mange à son goût.'' {{source|{{nom w pc|Anatole|France}}, ''{{ws|Le Lys rouge/Texte entier|Le Lys rouge}}'', 1894, réédition Le Livre de Poche, pages 163-164}}
#* ''Il songe à tout, aux plus petites choses. Il crayonne de malicieux portraits, raconte avec enjouement des '''anecdotes''' spirituelles.'' {{source|{{w|Octave Mirbeau}} ''[[s:La Mort de Balzac|La Mort de Balzac]]'', 1907}}
#* ''L''''anecdote''' est flatteuse pour la gloire de Raschi. Il ne lui manque que d'être vraie.'' {{source|{{w|Léon Berman}}, ''Histoire des Juifs de France des origines à nos jours'', 1937}}
23 461

modifications