Différences entre versions de « voisinage »

570 octets ajoutés ,  il y a 4 mois
(Ajout d'un fichier audio de prononciation depuis Lingua Libre)
# [[ensemble|Ensemble]] des [[personne]]s [[voisin]]es.
#* ''[…], les Magistrats d’un même '''voisinage''' ont, en général, l’habitude de se réunir régulièrement dans la ville la plus proche, soit tous les quinze jours, soit même chaque jour de marché ; […].'' {{source|Anonyme, ''[[s:Angleterre. - Administration locale|Angleterre. - Administration locale]]'', Revue des Deux Mondes, 1829, tome 1}}
#* ''Cette « ville à la carte », moins déterminée par la proximité spatiale que par les préférences et les capacités de déplacement des individus, s’affranchirait des relations de '''voisinage''' au profit de relations sociales électives et déterritorialisées ([…]), diminuant le poids traditionnel du quartier, […].'' {{source|« ''Pratiques citadines : entre îlot et réseau'' », chap. 5 de ''Quand la ville se ferme: quartiers résidentiels sécurisées'', ouvrage collectif sous la direction de Guénola Capron, Éditions Bréal, 2006, p. 114}}
# {{particulier}} Ensemble des rapports existant entre les personnes habitant à proximité les unes des autres ; [[comportement]] des voisins.
#* ''Mais vous savez mieux que moi comme il convient d'agir... seulement ne craignez pas qu'il y ait aucune communication ce soir entre ce M. de la Morinière et Lopès; et si demain, au jour, le gentilhomme se plaignait du '''voisinage''', on s'excuserait sur la nécessité et on le conduirait ailleurs.'' {{source|Élie Berthet, « ''Le Gentilhomme verrier'' », dans ''L'Écho des feuilletons: recueil de nouvelles, légendes, anecdotes, épisodes, etc.'', 27{{e}} année, Paris : chez les éditeurs, 1866}}