Différences entre versions de « mythe »

389 octets ajoutés ,  il y a 4 mois
#* ''Et elle repose, selon le père Émile Shoufani, grec catholique, sur un concept erroné ou tout au moins obsolète : les chrétiens de Terre sainte. Un '''mythe'''.'' {{source|Catherine {{smcp|Dupeyron}}, ''Chrétiens en Terre sainte : Disparition ou mutation'', Albin Michel, 2007, chapitre 2}}
#* ''C'est cette rupture dans le savoir {{incise|[…]}} qui a fait de Galilée le symbole même du scientifique, et comme toute figure emblématique, une part de '''mythe''' lui est rattachée (on lui attribue notamment cette fameuse phrase {{incise|qui précisément n'aurait pas été murmuré}} juste après sa condamnation « Et pourtant elle tourne » comme preuve de sa ténacité scientifique).'' {{source|Muriel Montagut, « ''Des sciences et des hommes'' », dans ''La recherche clinique en sciences sociales'', sous la direction de {{w|Vincent de Gaulejac}}, {{w|Florence Giust-Desprairies}} & Ana Massa, Toulouse : Eres, 2014}}
#* ''Mythologie du village français ? Oui, complètement ! C’est même drôle à quel point nous recouvrons la réalité par des métaphores et des '''mythes'''. Actuellement, ce sont l’image de la guerre et de l’abri qui dominent.'' {{source|{{w|Michel Eltchaninoff}}, « ''Carnet de la drôle de guerre'' », dans la [[newsletter]] du 21/03/220 de {{w|Philosophie Magazine}}.}}
# {{familier|fr}} [[personne|Personne]] [[connue]] et [[admirée]] de tout le [[monde]] grâce à son [[prestige]].
#* ''Le proviseur est un '''mythe''' au collège.''