Différences entre versions de « inflorescence »

479 octets ajoutés ,  il y a 6 mois
# {{botanique|fr}} [[mode|Mode]] de [[groupement]] des [[fleur]]s d'une [[plante]], ou [[groupe]] de fleurs.
#* ''Nous laisserons de côté l’''Asphodeline lutea'', le vulgaire ''Bâton de Jacob'', qui rehausse les vieux jardins, qu'il orne de ses longues '''inflorescences''' dorées, pour nous arrêter à d'autres espèces pour le moins aussi ornementales […].'' {{source|''Jardins de France'', Société nationale d'horticulture de France, 1898, page 409}}
#* ''Bien des variétés de choux sont cultivées en France: […]<br>— Le chou-fleur et le chou-brocoli (''Br. oleracea'' var. ''botrytis''), dont la partie comestible est l’'''inflorescence'''; le chou-fleur est une plante annuelle, le chou-brocoli est bisannuel.'' {{source|A. Pouveau, « ''Production de semences potagères'' », chap. 10 de ''Pollinisation et productions végétales'', ouvrage collectif dirigé par Paul Pesson & ‎Jean Louveaux, INRA, 1984, p. 471}}
#*''La fleur de berce — en réalité une vaste '''inflorescence''' — ce jour là recevait. La cour et la ville de l’entomofaune s’y rencontrait, c’était mon impression. ''{{source|{{w|Gilles Clément}}, ''Éloge des vagabondes'', p. 16, NiL édition mai 2002}}
#* ''L’éthéphon un analogue de l’éthylène, est utilisé pour l’éclaircissage chimique des fleurs ou des très jeunes fruits. Ce produit peut provoquer la nécrose partielle ou totale de l’'''inflorescence''' ou de la très jeune grappe.'' {{source|Alain Deloire, ''Le Raisin'', fiche n° 5 : ''Les hormones du raisin'', Observatoire viticole/SupAgro Montpellier, màj le 5/12/2007}}