« mors » : différence entre les versions

64 octets ajoutés ,  il y a 2 ans
Mise en forme des sources. Typo.
(Traductions : +espagnol : mors (assisté))
(Mise en forme des sources. Typo.)
{{fr-inv|mɔʁ|sp=1}}
'''mors''' {{pron|mɔʁ|fr}} {{m}}, {{sp}}
[[ImageFichier:Parts of a Curb.png|thumbvignette|Les parties du '''mors'''.]]
# [[ensemble|Ensemble]] des [[pièces]] de [[fer]] qui [[servent]] à [[brider]] un [[cheval]], comme l’[[embouchure]], les [[branches]], la [[gourmette]], etc.
#* ''Pour les Grecs, le cheval furieux est terrible à regarder et terrible à entendre, car le grincement des dents, le bruit du '''mors''', rappellent le grondement des Érinyes : ''[…]''.'' {{source|Bernard Terramorsi, ''Le fantastique dans les nouvelles de Julio Cortazar : Rites, jeux et passages'', page 38, Éditions L'HarmattanL’Harmattan, 1994}}
#* ''Quant aux brides, aux '''mors''', aux têtières, aux frontails, nos langues du Nord sont trop froides, trop pauvres, trop mesquines, pour en décrire les somptuosités ; ''[…]''.'' {{source|{{w|Théophile Gautier}}, ''L'IndeL’Inde'', dans ''Caprices et zigzags'', 1852}}
# {{particulier}} La pièce qui se [[placer|place]] dans la [[bouche]] du cheval pour le [[gouverner]].
#* ''[…],'' ''les chevaux s'arrêtents’arrêtent net, ployant sur leurs jarrets et rejetant la tête en arrière sous l'actionl’action brutale du '''mors''' arabe.'' {{source|{{nom w pc|Frédéric {{smcp|Weisgerber}}}}, ''Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue'', Paris :, Ernest Leroux, 1904, p. 47}}
#* ''Les branches, les bossettes d’un '''mors'''.''
#* ''Ce '''mors''' blesse la bouche de votre cheval.''
#* ''Il faut à ce cheval un '''mors''' plus doux, plus fort, plus rude.''
#* ''Un cheval qui joue avec son '''mors''', qui mâche son '''mors'''.''
# Instrument de torture utilisé par les esclavagistes aux États-Unis sur leurs esclaves noirs. {{source|{{nom w pc|Toni|Morrison}}, voir ''{{w|Beloved (roman)|Beloved}}'', le roman de Toni Morrison, Prix Nobel de Littérature.1987}}
# {{mécanique|fr}} {{usinage|fr}} Partie d'und’un [[étau]] ou d'und’un [[mandrin]] enserrant la pièce à tenir.
 
==== {{S|synonymes}} ====
; Partie d'und’un étau
* [[mâchoire]]
* [[mordache]]
 
==== {{S|hyponymes}} ====
; Partie d'und’un étau
* [[mors fixe]]
* [[mors mobile]]
; Partie d'und’un mandrin
* [[mors doux]]
* [[mors dur]]
{{trad-fin}}
 
{{trad-début|Partie d'und’un étau|4}}
* {{T|en}} : {{trad+|en|jaw}}
* {{T|nl}} : {{trad+|nl|bek}}
== {{langue|la}} ==
=== {{S|étymologie}} ===
: De l’{{étyl|indo-européen commun|la}} {{recons|lang-mot-vedette=la|mer}}{{réf}} (« mourir ») {{cf|morior|lang=la}} - dont dérive {{recons|lang-mot-vedette=la|mr̥tós}} (« le mort, la mort »), qui donne le grec ancien {{polytonique|[[βροτός]]|brotós}} (« mortel »), qui faisait archaïquement {{recons|lang-mot-vedette=la}}μροτός, l'albanaisl’albanais "''mortje'', ''mort'', ''mortja'', ''morti"'', le germanique ''*murþaz'' (dont est issu ''[[murder]]'' en anglais), le celte *''*marwo-'' (dont est issu ''marb'' en vieil irlandais, ''marw'' en gallois), le lithuanien ''[[mirtis]]'' (« mort »), le tchèque ''{{lien|smrt|cs}}'' (id.).
 
=== {{S|nom|la}} ===
'''mors''' {{pron||la}} {{f}}
# [[mort|Mort]], [[trépas]], [[décès]].
#* '''''mors''' necessaria '' : mort naturelle.
#* '''''morte''' suâ mori,'', Sénèque : mourir de sa belle mort.
#* '''''mortem''' sibi consciscere,'', Verr. : se donner la mort.
#* '''''mortem''' obire '' : mourir.
# [[fin|Fin]], destruction des choses.
# [[cadavre|Cadavre]], homme mort, homme mourant.
1 243

modifications