Différences entre versions de « puce »

952 octets ajoutés ,  il y a 1 mois
→‎Nom commun : exemple
m (L'exemple était en fait une définition)
(→‎Nom commun : exemple)
# {{insectes|fr}} [[insecte|Insecte]] [[parasite]] de très petite taille se déplaçant par saut et qui se [[nourrir|nourrit]] du [[sang]] de l’[[homme]] et de divers [[animal|animaux]].
#* ''Un chien plein de '''puce'''s, couvert de '''puce'''s.''
#*''La nicotiane eſt ennemie des poux & des '''puces''', ſuivant {{w|Jean Bauhin|J. Bauhin}} : on prétend que ſa fumée éloigne toute ſorte d’inſectes, même les punaiſes. On a obſervé que ſa poudre est mortelle aux léſards, ſang-ſues & limaçons.''{{source|{{w|Pierre-Joseph Buc'hoz}}, ''Dissertations sur le tabac, le café, le cacao et le thé'', 1788, p.27 }}
#* ''La piqûre de '''puce''', lésion certainement la plus fréquente de la peau humaine, occasionne aussi une sensations de piqûre.''{{source| Ferdinand Hebra, ‎Adrien Doyon, ‎Georges Masson ''Traité des maladies de la peau: comprenant les exanthèmes aigus'', Volume 2, p.949, 1878}}
#*''Parmi les insectes, les '''puces''' rentrent dans cette catégorie; outre la '''puce''' de l’homme (''Pulex irritons'') et celle du chien ... mais ne s'en servent guère que comme la puce se sert de ses pattes sauteuses, pour passer d'un animal sur un autre.''{{source|Maurice Neveu-Lemaire, ''Traité d'entomologie médicale et vétérinaire'', Vigot Frères, 1938, p.24}}
#*''Les pauvres, dans quelques contrées de la France, font des sommiers de mousse qui ont plusieurs avantages sur les paillasses. Les souris, les '''puces''' et les punaises n’y séjournent pas comme dans la paille. On choisit la mousse la plus douce, la plus longue, au mois d’août et de septembre ; on la fait sécher à l’ombre ; on la bat sur des claies pour en détacher toute la terre.''{{source|{{w|François-Joseph Cazin|François-Joseph {{pc|Cazin}}}}, ''Traité pratique et raisonné de l’emploi des plantes médicinales indigènes'', 1850, p.297}}
#* ''La piqûre de '''puce''', lésion certainement la plus fréquente de la peau humaine, occasionne aussi une sensations de piqûre.''{{source| Ferdinand Hebra, ‎Adrien Doyon, ‎Georges Masson ''Traité des maladies de la peau: comprenant les exanthèmes aigus'', Volume 2, p.949, 1878}}
#* ''Les '''puces''' (ou Siphonaptères) sont elles aussi dépourvues d’ailes mais, contrairement aux poux, passent l’essentiel de leur vie hors du contact direct de leurs hôtes. Elles sont aplaties latéralement et possèdent des pattes arrière puissantes qui en font des sauteurs hors pair. Elles atteignent l’hôte en sautant lorsqu’elles ressentent le besoin de se nourrir, et sont responsables d’irritations. En fonction des conditions, elles s’attaquent fréquemment aux humains, aux chats, aux chiens, aux porcs et à la volaille, et dans certaines conditions même aux ruminants et aux équidés.'' {{source|1=Archie {{pc|Hunter}}, Gerrit {{pc|Uilenberg}}, Christian {{pc|Meyer}}, ''et al.'', [http://www.quae.com/fr/livre/?GCOI=27380100078430 ''Santé animale, vol 1. Généralités''], Coll. Agricultures tropicales en poche, Cirad/CTA/Karthala/MacMillan, 2006, page 26}}
# ''Puce de mer'' ou ''puce de sable'' : appellation familière du [[talitre]].
20 356

modifications