Différences entre versions de « jésuite »

244 octets ajoutés ,  il y a 2 mois
m (Ajout du modèle pron-rimes)
# Dissimulé, hypocrite, retors.
#*''Avoir un air '''jésuite'''.''
#* ''— '''Jésuite''' !<br
/>— C’est inouï, dit Pierson, tu m’appelles "'''jésuite'''", juste au moment où je dis la vérité.'' {{source|{{w|Robert Merle}}, ''Week-end à Zuydcoote'', 1949, réédition Le Livre de Poche, page 216}}
#* ''Aujourd’hui, depuis longtemps, ils sont mariés. Ma fille n’est pas heureuse. Cet homme n’avait pas seulement l’air d’un '''jésuite'''. Il l’est. – Pouvez-vous me dire, madame, ce que c’est que d’être un '''jésuite''' ? – C’est, monsieur, d'apporter un raffinement particulier dans l'art des combinaisons. Par exemple dans l'art de punir.'' {{source|{{w|Marcel Jouhandeau}}, ''{{w|Chaminadour}}'', Gallimard, 1941 et 1953, collection Le Livre de Poche, page 291}}
#* ''Même ceux qui parlaient avec grandiloquence et rêvaient visiblement de panache lui parlaient alors avec tous les signes de la diplomatie la plus '''jésuite'''.'' {{source|{{nom w pc|Jean|Giono}}, ''Le hussard sur le toit'', 1951, réédition Folio Plus, page 139}}
22 784

modifications