Différences entre les versions de « adversaire »

661 octets ajoutés ,  il y a 10 mois
m
→‎Nom commun : Exemple.
m (→‎{{S|traductions}} : Remplacement des crochets par le modèle trad, remplacement: {{trad+|el|αντίπαλος|R=andípalos}} {{m}} → {{trad+|el|αντίπαλος|R=andípalos|m}} avec AWB)
m (→‎Nom commun : Exemple.)
'''adversaire''' {{pron|ad.vɛʁ.sɛʁ|fr}} {{mf}}
# [[personne|Personne]] qui est [[opposé]]e à une [[autre]], dans une [[lutte]], une [[compétition]], un [[procès]].
#* ''Vuillet était la bête noire d’Aristide. Il ne se passait pas de semaine sans que les deux journalistes échangeassent les plus grossières injures. En province, où l’on cultive encore la périphrase, la polémique met le catéchisme poissard en beau langage : Aristide appelait son '''adversaire''' « frère Judas », ou encore « serviteur de saint Antoine », et Vuillet répondait galamment en traitant le républicain de « monstre gorgé de sang dont la guillotine était l’ignoble pourvoyeuse. »'' {{source|Émile Zola, ''La Fortune des Rougon'', {{nobr|G. Charpentier}}, Paris, 1871, {{nobr|ch. III}} ; réédition 1879, {{nobr|p. 99}}}}
#* ''Ce principe de la philosophie cartésienne, ''je pense, donc je suis'', est ce que les '''adversaires''' du cartésianisme ont attaqué avec le plus de persévérance; et cela se conçoit, car ce principe admis, l’autorité de la conscience et de la raison s’ensuit nécessairement.'' {{source|Jules Simon, ''Introduction de: « Œuvres de Descartes »'', édition Charpentier à Paris, 1845}}
#* ''Une coalition se forme dans l’ombre et l’on dirige contre moi, un tir de barrage. Me voilà propre avec cette cohorte d’'''adversaires''' sur le reins.'' {{source|{{Citation/Victor Méric/Les Compagnons de l’Escopette/1930|203}}}}
5 752

modifications