Différences entre les versions de « manécanterie »

1 043 octets ajoutés ,  il y a 3 mois
→‎Français : correction étymologie + citation
m (Image ; positionnement + Ordre des sections)
(→‎Français : correction étymologie + citation)
== {{langue|fr}} ==
=== {{S|étymologie}} ===
: ''(1752<ref>''Almanach astronomique et historique de la ville de Lyon et des provinces de Lyonnois Forez et Beaujolais'', Aimé Delaroche, 1752, page 21</ref>, 1651 sous la forme « [[manicanterie]] »)'' Du nom de la ''{{w|Manécanterie (Lyon)|Manécanterie}}'' (bâtiment attenant à la {{w|Primatiale Saint-Jean de Lyon|cathédrale Saint-Jean}} de Lyon), formé sur le radical de ''[[manécantant]]'' (« maitre de chant des enfants de chœur ») avec le suffixe ''[[-erie]]'', ce bâtiment ayant servi de logement aux enfants de chœur de l'{{W|Chapitre de Saint-Jean (Lyon)|école cathédrale de Saint-Jean}} à partir de 1394<ref>Henri Hours, ''Antiqua Leidradi Schola'', Église à Lyon n° 10, 1999</ref>. L’origine supposément médiévale (souvent postulée), du nom latin ''Manicantaria'', est erronée, ce nom n’étant pas attesté avant la fin du {{siècle2|XVII}} siècle<ref>André Goosse, ''Mélanges de grammaire et de lexicologie françaises'', Peeters, Louvain-la-neuve, 1991, page 187</ref>. ''Manécanterie'' est devenu nom commun dans la première moitié du {{siècle2|XIX}} siècle.
: Mot apparu en 1836 (selon le dictionnaire Le Robert), du {{étyl|la|fr|mane|sens=matin}}, ''{{lien|canto|la}}'' (« chanter ») et ''{{lien|-erie|fr}}''. Littré{{R|Littré|manicanterie}} le fait dériver de ''[[manico#la|manicare]]'' (« aller de bon matin ») mais le sens est plutôt « [[chanterie]] qui prend [[tôt]] [les enfants] » plutôt que « [école où] on va tôt le matin ».
 
=== {{S|nom|fr}} ===
'''manécanterie''' {{pron|ma.ne.kɑ̃.tʁi|fr}} {{f}}
# [[école|École]] de [[chant]] [[liturgique]] et [[profane]].
#* ''Les '''manécanteries''' et chœurs de cathédrales entretenus aux frais de l'état sont au nombre de 16 ; les bourses accordées aux séminaires, au nombre de 3500.'' {{source|''Nouvelles diverses'', Le Censeur, Lyon, 19 juin 1836, page 3}}
#*''La '''manécanterie''' des petits chanteurs à la croix de bois.''
#*''Mon père aurait bien voulu nous mettre au collège, mais c'était trop cher. «Si nous les envoyions dans une '''manécanterie''' ? » dit Mme Eyssette ; ''[…]'' comme Saint-Nizier était l'église la plus proche, on nous envoya à la '''manécanterie''' de Saint-Nizier.'' {{source|A. Daudet, ''Le Petit Chose'', 1868}}
#*''Comme il ''[J. J. Rousseau]'' n'y avait ''[au séminaire]'' pris goût qu'à la musique d'église, sa protectrice ''[Mme de Warens]'' le mit en pension chez le directeur de la '''manicanterie''', nommé Lemaître.'' {{source|E. GÉRUZEZ, ''Mélanges et pensées'', 1866}}
#*''Samedi matin, vers quatre heures, un affreux accident est arrivé dans la maison dite de la manicanterie de Saint-Jean, qui s'élève entre la cathédrale, l'avenue et la cour de l'archevêché à Lyon.'' {{source|''Journ. des Débats'', 6 juillet 1875}}
# {{Lyon}} {{désuet|fr}}
 
==== {{S|variantes}} ====
 
==== {{S|synonymes}} ====
* [[maitrise]]
* {{lien|psallette|fr}}
 
=== {{S|références}} ===
{{Références}}
 
* {{R:TLFi}}
[[Catégorie:Mots en français suffixés avec -erie]]
9 233

modifications