Différences entre les versions de « Modèle:ar-abiser/Documentation »

aucun résumé de modification
 
* Les voyelles brèves sont transcrites par ''a'' (ou ''e''), ''i'' et ''u'' ; les voyelles longues par ''â'', ''î'' et ''û''.
* Le ''ta marbûta'' final est noté ''@'' (at) : {{ar-transcriptionmot|خَلِيفَةXalîf@ũ}} ({{Arabe|خَلِيفَة}}) ; la lettre de prolongation finale {{Arabear-mot|ىé}} est conventionnellement notée {{ar-transcription|-''é}}'' : {{ar-transcriptionmot|زَوَى }} ({{Arabe|زَوَى sam²é}}).
* Le ''sukûn'' ({{Arab|سُكُون}}, absence de voyelle) n'est normalement pas transcrit (il se déduit directement de la translittération), mais peut être explicité par ''°''.
* La ''Šadda'' ({{Arab|شَدَّة}}, dédoublement de la consonne) est normalement transcrite par ''²'' (exposant au carré) : {{ar-mot|cad²@}} mais peut se déduire directement de la translittération {{ar-mot|cadd@}}.
* La ''hamza'' est normalement transcrite par une apostrophe, indépendamment de sa prise en charge, sauf en position instable initiale où elle est normalement omise (devant une voyelle initiale) : {{ar-mot|arbi}} Elle peut cependant être explicité si nécessaire : {{ar-mot|'arbi}}
* Le ''tanwîn'' est noté par un [[tilde]] (représentant le ''n'') sur la voyelle : {{ar-transcriptionmot|رَجُلاً }} ({{Arabe|رَجُلاً sumã}}), {{ar-transcriptionmot|رَجُلٍ }} ({{Arabe|رَجُلٍ samwũ}}), {{ar-transcriptionmot|رَجُلٌ }} ({{Arabe|رَجُلٌ sâmĩ}}).
 
=== Forçages conventionnels ===