Différences entre les versions de « chronique »

120 octets ajoutés ,  il y a 3 mois
m
erreur modèle Source
m (erreur modèle Source)
 
# {{part}} Qualifie une maladie dont les [[symptôme]]s ne se [[développer|développent]] qu’avec [[lenteur]] ; qualifie une maladie [[permanente]].
#* ''Il existe en effet de telles raucités nerveuses; et une raucité à l'état '''chronique''' qui serait le symptôme de phthisie trachéale annoncerait un degré très avancé de la maladie,[…].'' {{source|{{w|Johann Ludwig Casper}}, ''Traité pratique de médecine légale: rédigé d'après des observations personnelles'', traduit de l'allemand par Gustave Germer Baillière, Paris : chez Germer Baillière, 1862, volume 1, page 39}}
#* ''Bien que souffrant d'une néphrite '''chronique''' avec complications cardiaques, il ne voulut pas consentir à prendre le moindre repos, […].'' {{source|{{w|Frédéric Weisgerber}}, ''Au seuil du Maroc Moderne'', Institut des Hautes Études Marocaines, Rabat : Les éditions de la porte, 1947, page 55}}
#* ''Atteint d’un mal nommé porphyrie, le pauvre garçon est contraint de s’abreuver de sang humain pour conjurer sa langueur '''chronique'''.'' {{source|François Rivière, ''Dracula, cent ans et toutes ses dents'', dans ''{{w|Libération (journal)}}'', 31 décembre 1987}}
#* ''Les fièvres Q aiguës banales ne justifient pas d’investigations complémentaires. Dans les formes atypiques ou dans les formes qui surviennent chez des sujets présentant un risque d’infection '''chronique''' (femmes enceintes, immunodéprimé, atteinte vasculaire ou valvulaire) ou encore dans le suivi d’infection '''chronique''' documentée, il faut réaliser une analyse sérologique plus complète.'' {{source|F. Fenoller et [[w:Didier Raoult|Didier Raoult]], « ''Coxiella'' », dans ''Les bactéries, champignons et parasites transmissibles de la mère à l’enfant'', sous la direction scientifique de François Denis, Éditions John Libbey Eurotext, 2002, page 257}}
8 011

modifications