« en route mauvaise troupe » : différence entre les versions

 
# {{familier|fr}} Invitation amicale à se mettre en marche.
#* {{exemple|lang=fr|« Qui est là ? dit le maître de la maison, s’éveillant en sursaut. – Vos soldats d’hier. – Eh ! bien, que voulez-vous ? – Du feu, pour allumer nos pipes avant de partir. » Notre hôte se leva alors, chercha du feu dans les cendres, et ouvrit aux soldats. L’un des deux, regardant sa montre à la clarté de la lampe, dit : « Il est quatre heures et demie… Allons, partons, l’étape est bonne… '''En route, mauvaise troupe'''. »|source={{w|Eugène-François Vidocq}}, ''Mémoires'', 1828}}
#* {{exemple|lang=fr|Il ôta sa cravate de soie noire et la mit autour du cou de sa fille adoptive ; après quoi il donna le coup de pied au mulet, fit son mouvement d’épaule et dit : « '''En route, mauvaise troupe''' ! » Et nous repartîmes.|source={{w|Alfred de Vigny}}, ''{{w|Servitude et Grandeur militaires}}'', 1835}}
#* {{exemple|lang=fr|– Allons, '''en route, mauvaise troupe''' ! — dit-il en mettant le pied sur la première marche de l’escalier, et il fit signe au lapidaire de le suivre.|source={{w|Eugène Sue}}, ''{{w|Les Mystères de Paris}}'', 1842-1843}}
#* {{exemple|lang=fr|Allons ! allons ! '''''en route, mauvaise troupe''' !'' ajouta-t-elle d’un ton soldatesque, et si tu n’es pas revenue avant soleil couché, nous aurons affaire ensemble.|source={{w|George Sand}}, ''{{w|Jeanne (roman)|Jeanne}}'', 1844}}
#* {{exemple|lang=fr|'''En route, mauvaise troupe''' !<br
44 527

modifications