Ouvrir le menu principal

Modifications

m
Archivage de 1 section(s) provenant de Discussion utilisateur:Diligent.
:Salut Diligent. Je pense que Quentin a raison. Amicalement. — '''''[[user:Actarus Prince d&#39;Euphor|Actarus]]''''' <sup><small>([[user talk:Actarus Prince d&#39;Euphor|Prince d&#39;Euphor]])</small></sup> 1 octobre 2011 à 16:03 (UTC)
Je ne conteste pas du tout. J'ai fait un nettoyage de modele inutilisé mais mal à propos.
== mrak ==
 
Salut Diligent
 
Quelques nouvelles du vieux slave : j'ai vu ta page [[mrak]] en {{cs}}. Tu peux compléter l'étymologie et rajouter [[мракъ]], forme du {{cu}}. La forme *mrokŭ, n'est pas à supprimer, c'est celle du proto-slave. A plus [[Utilisateur:Dhegiha|Dhegiha]] 2 octobre 2011 à 12:17 (UTC)
:Merci ! J'ai une journée "latine" {{clin}} - je le ferai plus tard.
::C'est ce qui m'avait semblé {{sourire}}.
:Je viens de créer [[вадити]], mais le sens n'a aucun rapport avec zavaditi {{???}} mystère..[[Utilisateur:Dhegiha|Dhegiha]] 2 octobre 2011 à 17:47 (UTC)
zavadím to {{clin}}
:Je viens de trouver un [[вада#cu|вада]] clairement lié à vaditi. [[Utilisateur:Dhegiha|Dhegiha]] 2 octobre 2011 à 18:21 (UTC)
[[vada]], cool. Surtout ne touche pas a vaditi, je fais une longue tartine {{rire}}
:Whoa! Quelle démonstration, çà nous emmène loin, en tout cas de vaditi à zavaditi - d'ailleurs la conjugaison des deux est identique važdǫ, vadiši : {{bravo}}.
Idem en tchèque. et pour voditi on devrait avoir un truc similaire à l'[[alternance vocalique]] près (voždǫ ?)
 
Le "problème" étymologique est que certains mots relèvent absolument de "parler" et d'autres absolument de "conduire".
:Ouais, cela reste un puzzle difficile à reconstituer. En attendant j'ai fait [[вѣно]] (=chu) et le verbe [[вѣнити]] (=cu) vendre (!) [[Utilisateur:Dhegiha|Dhegiha]] 2 octobre 2011 à 20:38 (UTC)
:J'ai trouvé chez Derksen (Slavic Etymological Dict. éd. Brill) une hypothèse (most plausible pour lui) PIE {{recons|ne-uoid-to-}}
:(négation-connaître-suffixe); euh..ah oui, c'est l'hypothèse rapportée par Rejzek. [[Utilisateur:Dhegiha|Dhegiha]] 2 octobre 2011 à 20:46 (UTC)
Les femmes se prenaient ou s'achetaient (voir les dérivés de nevěsta {{clin}}) ou se donnaient en échange. En Tchéquie, il existe une tradition ritualisée lors des mariages. Les amis du ''[[ženich]]'' enlèvent la ''[[nevěsta]]'' pendant la noce et ne la rendent que contre rançon (symbolique et alcoolisée).
:ma femme a des origines sudètes, mais heureusement d'une famille germanophone, je n'ai pas eu à faire celà {{rire}}
Ach! Tes copains étaient pas au courant des traditions indo-européo-balto-slaves ! tout se perd.
 
Mon hypothèse préférée = #2 : nevesta = neo-prise > ne-[[vzatý|vzata]] > nevesta pour le tchèque et neo-[[emptus|empta]] > [[nupta]] pour le latin
 
Le radical indo-européen est magiquement le même {{clin}} [[jmu]] et [[emo]]
832

modifications