Voir aussi : tvá, två

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Sigle) Initiales de taxe sur la valeur ajoutée.

Nom commun Modifier

TVA \te.ve.a\ féminin

  1. (Commerce) Impôt fixé par un État sur tous les biens et services vendus.
    • Didier Ridoret, le président de la Fédération française du bâtiment, redoute en 2011 un retour de la TVA de 5,5% à 19,6% pour les travaux d’entretien et de rénovation. — (Peur sur la TVA, dans L’Usine nouvelle n° 3186, du 1er avril 2010)
    • L’idée de déployer tous les fastes de la République et d’afficher une solennité churchillienne pour annoncer une augmentation de 1,6 point de la TVA ne peut venir que de cerveaux hallucinés. — (Jacques Julliard, Impression, soleil couchant, dans Marianne (magazine), n° 772 du 4 février 2012, p.3)

Variantes orthographiquesModifier

DérivésModifier

TraductionsModifier

Nom propre Modifier

TVA(Marque commerciale) \te.ve.ɑ\

  1. (Québec) Principale chaîne de télévision privée au Québec.
    • Le dernier moment clé de la campagne allait être le débat de TVA. — (Jean-François Lisée, Qui veut la peau du PQ?, éditions Carte blanche, 2019, p. 126)

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

  • TVA sur l’encyclopédie Wikipédia  

AnagrammesModifier

Voir aussiModifier