Thénardier

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) Du nom d’un personnage des Misérables de Victor Hugo, lui-même forgé à partir du nom du chimiste Louis Jacques Thénard.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
Thénardier Thénardiers
\te.naʁ.dje\

Thénardier \te.naʁ.dje\ masculin et féminin identiques

  1. (Injurieux) Exploiteur de travailleurs.
    • Cependant, si annoncer votre mariage est aussi problématique, peut-être est-il temps de changer de boîte et de trouver un boss qui ne soit pas un Thénardier au machisme réactionnaire ! — (Camille Dattée, Les paresseuses se marient, Marabout, 2007)
    • Il croise des patrons charmants mais aussi des odieux et des mesquins ; il se souviendra en particulier d’un Thénardier sur les Champs Élysées : « Sitôt que je m’arrêtais de jouer, il était là ! — (Anne Audigier, Les Compagnons pianistes, L’Harmattan, 2010, p. 15)

NotesModifier

Il peut être invariable en nombre (étant traité en nom propre) :
  • Et ça faisait trois mois que mes Thénardier de proprios cherchaient à le faire expulser quand les flics l’ont trouvé mort un soir dans une flaque de vomi, sur un terrain vague à trente mètres de l’immeuble ! — (Florent Trocquenet, Le Voisin, L’Harmattan, 2009, p. 69)
Et l’on peut rencontrer une forme féminine :
  • Annie Girardot joue une sorte de Thénardière devenue fermière, qui cache dans sa cave un Juif joué par Michel Boujenah. À un moment, elle descend le voir et lui demande de coucher avec elle. — (Agnès Grossmann, Annie Girardot, le tourbillon de la vie, Place Des Éditeurs, 2010)

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier