FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Emprunt du japonais 東北, Tōhoku (« Nord-Est »). En français, on n’écrit généralement pas de macron de la méthode Hepburn.

Nom propre Modifier

Invariable
Tohoku
\to.o.ku\
ou \tɔ.ɔ.ku\
 
Carte du Japon où le Tohoku est en vert foncé.

Tohoku \tɔ.ɔ.ku\ masculin

  1. (Géographie) Région regroupant les six préfectures septentrionales de l’île de Honshu, l’île principale du Japon, ou région couvrant le nord-est de cette île.
    • À l’époque de la restauration ou de l’unificatoin, il y avait au Japon, sur le plan agricole, des régions avancées (par exemple, le Kinki) et des régions arriérées (telles que le Tohoku) ; or, l’un des principaux mérites du nouveau gouvernement fut d’aider l’application à l’échelle nationale de méthodes perfectionnées. — (FAO, L’Agriculture au Japon : Structure historique de son développement, 1966)
    • Dans la province de Fukushima, dans le Tohoku, près de Nihonmatsu, la « lande d’Adachi » est un haut-lieu. Depuis toujours il est dit qu’au « tertre noir » (Kurozuka) des démons sont enfermés. — (André Leroi-Gourhan, Pages oubliées sur le Japon, 2004)
    • Combattant aux côtés de Toyotomi Hideyoshi puis de Tokugawa Ieyasu, il se retira finalement dans le Tohoku. — (Michelin, Japon, le Guide vert, 2009)

HolonymesModifier

MéronymesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

  • Tohoku sur l’encyclopédie Wikipédia