BretonModifier

ÉtymologieModifier

Voir mot gaulois tri-corii (trois armées).
Du vieux breton Trecher, trechor, Trecor.
Du moyen breton treguer[1].

Nom propre Modifier

 
Drapeau du Trégor.
Mutation Nom propre
Non muté Treger
Adoucissante Dreger
Spirante Zreger

Treger \ˈtreː.ɡər\ féminin

  1. (Toponyme) Trégor. Un des neuf pays de Bretagne (Breizh). Situé en grande partie dans l’actuel département français des Côtes-d’Armor (Aodoù-an-Arvor).
    • Bez’ hon deus Folgoat e Leon, Rumengol e Kerne, Gwengamp e Treger, ha nouspet hini-all. — (Klaoda ar Prad, Marvailhou ar Vretoned e-tal an tan, Sant-Brieg, 1907, page 128.)
      Nous avons Notre-Dame du Folgoët dans le Léon, Notre-Dame de Rumengol en Cornouaille, Notre-Dame-de-Bon-Secours à Guingamp, et on ne sait combien d’autres (des églises consacrées à la Vierge Marie).
    • “ [...] ! Ne ouiez ket cʼhoazh eo trocʼhet Montroulez e-daou, an div drederenn e Treger hag an drederenn all e Leon... [...] ?” — (Erwan Kervella, Lili Prenestr a oa digor in Yud, Mouladurioù Hor Yezh, 1985, page 79)
      “ [...] ! Tu ne sais toujours pas que Morlaix est coupée en deux, les deux tiers en Trégor et l’autre tiers en Léon... [...] ?”

SynonymesModifier

Gentilés et adjectifs correspondantsModifier

DérivésModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

  1. Bro-Gerne ou Bro-Gernev ou Kerne ou Kernev
  2. Bro-Gwened ou Bro-Wened
  3. Bro-Leon ou Leon
  4. Bro-Naoned
  5. Bro-Roazhon
  6. Bro-Sant-Brieg
  7. Bro-Sant-Maloù
  8. Bro-Zol

Voir aussiModifier

  • Treger sur l’encyclopédie Wikipédia (en breton)  

RéférencesModifier

  1. Jehan LagadeucCatholicon, Tréguier, 1499