Voir aussi : trinidad

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

De l’espagnol Trinidad.

Nom propre Modifier

Invariable
Trinidad
\tʁi.ni.dad\

Trinidad \tʁi.ni.dad\ féminin

  1. (Rare) (Géographie) Île de la Trinité à Trinité-et-Tobago.
    • Des deux côtés de l’île de la Trinidad, on voit le bitume liquide couler lentement et s’élever du fond de la mer jusqu’à la surface. — (Charles Lyell, Principes de géologie, V. 2, 1845, p. 145)
    • Le principal gisement d’asphalte naturel dans le monde est celui du lac d’asphalte de l’île de Trinidad au Nord de la Côte atlantique du Vénézuela. — (Georges Aussedat, Utilisation des ultrafines naturelles dans les enrobés fillerisés, CEBTP, février 1996)
  2. (Par extension) Le lac d’asphalte de cette île.
    • Au XVIème siècle, l’asphalte fut découvert à Cuba, quelques années à peine avant la découverte du fameux Lac Trinidad par Sir Walter Raleigh, en 1595. — (La Documentation arabe, volume 2, nº 1 à 23, Agence d’information du Moyen-Orient, 1963, page 50)
    • Le bitume peut exister à l'état brut dans la nature : bitume de Judée, bitume du lac Trinidad... Il est alors généralement mélangé d'un filler. — (R. Peltier, Manuel du Laboratoire Routier, éd. Dunod,, 1954, p. 231)

Nom commun Modifier

Trinidad \tʁi.ni.dad\ masculin (Indénombrable)

  1. L’asphalte naturel issu de ce lac.
    • En combinant les mélanges de Trinidad et de goudron de schiste, l’on peut obtenir un brai plus ou moins gras […]. — (Traité pratique des travaux en asphalte, 1897)
    • Les fabrications du mastic asphalte et des asphaltes coulés s'opèrent dans une centrale fixe de Hambourg-sud ; l'ajout de Trinidad épuré au bitume B45 a été fait sous forme de granulés avant l'introduction du liant dans la charge minérale. — (Revue générale des routes et des aérodromes, n° 615-620, Éditions RGRA, 1985, p. 61)
    • Le Trinidad épuré est abondamment utilisé en Allemagne comme ajout dans les asphaltes coulés pour les rendre à la fois moins susceptibles à la température et moins fragiles à basse température. — (Georges Aussedat, Utilisation des ultrafines naturelles dans les enrobés fillerisés, CEBTP, février 1996)

Variantes orthographiquesModifier

TraductionsModifier

Voir aussiModifier

  • Trinidad sur l’encyclopédie Wikipédia  

AllemandModifier

ÉtymologieModifier

De l’espagnol Trinidad.

Nom propre Modifier

Trinidad \ˈtrinidad\

  1. L'île antillaise de Trinité.

AnglaisModifier

ÉtymologieModifier

De l’espagnol Trinidad.

Nom propre Modifier

Trinidad \ˈtʁinidad\

  1. L'île antillaise de Trinité.

Gentilés et adjectifs correspondantsModifier

EspagnolModifier

ÉtymologieModifier

Du latin trinitas.

Nom propre Modifier

Trinidad \Prononciation ?\ féminin

  1. (Christianisme) Trinité.
  2. L'île antillaise de Trinité, s'appelée parce qu'elle fut découverte ce jour.