Voir aussi : troie

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Vers 1140) Du grec ancien Τροία, Troía.

Nom propre Modifier

Invariable
Troie
\tʁwa\

Troie \tʁwa\ féminin

  1. (Géographie) Cité légendaire de la mythologie grecque.
    • Fille d’Hécube et de Priam, respectivement reine et roi de Troie, Polyxène interroge Achille, le colérique guerrier grec, au sujet du sacrifice de sa propre personne. — (Cajetan Larochelle, « Le Sacrifice de Polyxène », dans L’Autre Visage de la guerre de Troie, Presses de l’Université Laval, Québec (QC), 2006, page 23)
  2. (Par métonymie) Guerre de Troie.
    • Depuis Troie, personne n’est dupe : on tue pour tuer, on brûle pour brûler, on ne doute pas de trouver ensuite une légitimation. — (Amélie Nothomb, Le Voyage d'hiver, Albin Michel, 2009, p. 28)

Gentilés et adjectifs correspondantsModifier

DérivésModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

HomophonesModifier

Voir aussiModifier

  • Troie sur l’encyclopédie Wikipédia  

AnagrammesModifier

Ancien françaisModifier

ÉtymologieModifier

Emprunt au latin Troja, emprunté au grec ancien.

Nom propre Modifier

Troie \Prononciation ?\ féminin

  1. Troie.

VariantesModifier