Utilisateur:Lepticed7/Brouillons/gladi

EspérantoModifier

ÉtymologieModifier

(1887)[1][2] Racine verbale fondamentale (mot-racine UV ). Du russe гладить, gládit’[1][2] (excl. : ru).
D’après l’Etimologia Vortaro de Esperanto, la ressemblance phonétique et sémantique avec glata (« lisse ») a semblé opportune à L. L. Zamenhof[2].

Verbe Modifier

 
Virino gladas tukon (« Une femme repasse du linge »).

gladi \ˈɡla.di\ transitif (voir la conjugaison)

  1. Repasser un vêtement.
    • Mi neniam kuraĝas konfesi al li, ke mi ŝatas la bruon de lia tajpilo transmure, dum mi sidas en la kuirejo kaj gladas ĉemizojn. — (Štimec, Ombro sur interna pejzaĝo, 1984)
      Je n’ai jamais eu le courage de t’avouer que j’aime entendre le bruit, au travers du mur, de sa machine à écrire, pendant que je suis assis dans la cuisine et que je repasse des chemises.
    • Bonodoro estis en la ĉambro, kiam patrino gladis! — (Artikoloj el Monato, 2012-2018)
      Une odeur agréable flottait dans la pièce, quand la mère repassait.
  2. (Figuré) Lisser.
    • Tiel dirante, ŝi gladis per la mano la silkan litkovrilon.[3]
      En disant cela, elle lissait de la main la soyeuse couverture du livre.
    • […], kaj poste li komencas […] gladi sian barbon. — (L. L. Zamenhof, La revizoro, 1907)
      […], et après il commença […] à lisser sa barbe.

SynonymesModifier

DérivésModifier

PrononciationModifier

  • France (Toulouse) : écouter « Lepticed7/Brouillons/gladi [Prononciation ?] »

Voir aussiModifier

  • gladilo sur l’encyclopédie Wikipédia (en espéranto)  

RéférencesModifier

SourcesModifier

  1. a et b « Lepticed7/Brouillons/gladi », dans André Cherpillod, Konciza Etimologia Vortaro, 2016
  2. a b et c « Lepticed7/Brouillons/gladi », dans Ebbe Vilborg, Etimologia Vortaro de Esperanto (Volume 2), 1991
  3. Lepticed7/Brouillons/gladi sur le site Plena Ilustrita Vortaro de Esperanto (PIV)

BibliographieModifier