Voir aussi : vendéen

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

→ voir Vendée.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
Vendéen Vendéens
\vɑ̃.de.ɛ̃\

Vendéen \vɑ̃.de.ɛ̃\ masculin (pour une femme, on dit : Vendéenne)

  1. (Géographie) Habitant du département français de la Vendée.
  2. (Histoire) Combattant des troupes contre-révolutionnaires dans l'ouest de la France durant la Convention.
    • Les Vendéens voulurent profiter de ce moment de désordre ; chacun alors s’élança dans les routes pour charger les bleus ; 48,000 hommes en attaquaient 35,000 de quatre côtés différens, ayant pour eux la connaissance des localités, la défense de Dieu, et la conservation des foyers. — (Alexandre Dumas, La Vendée après le 29 juillet, La Revue des Deux Mondes, tome 1, 1831)
    • Les farouches Vendéens, excités par la voix de leurs prêtres, par les discours des ministres du Dieu de miséricorde, égorgeaient, brûlaient vifs, enterraient vivants les républicains qui tombaient entre leurs mains. — (Alfred Barbou, Les Trois Républiques françaises, A. Duquesne, 1879)
    • Il semble que notre démocratie soit plus dure pour des révoltés que ne le sont les monarchies ; les Vendéens sont encore dénoncés journellement comme d’infâmes traîtres. — (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, chap. I, Lutte de classe et violence, 1908)

NotesModifier

Ce mot est un gentilé. Un gentilé désigne les habitants d’un lieu, les personnes qui en sont originaires ou qui le représentent (par exemple, les membres d’une équipe sportive).

TraductionsModifier

PrononciationModifier

HomophonesModifier