Ouvrir le menu principal

Wiktionnaire:Pages proposées à la suppression/août 2012


Raccourcis [+]
WT:PPS
WT:PAS
WT:RFD

Cette page liste les pages candidates à la suppression pour le mois de août 2012.

Proposer un mot sur cette page est destiné à soumettre à la communauté des arguments qui induisent son retrait (non respect des critères d’acceptabilité, absence d’attestation, attestation non utilisable du fait de l’ambiguïté du sens, variante ultra minoritaire, graphie erronée, caractère non figé d’une locution, etc.). Si vous n’avez pas le temps de vérifier l’utilisation de ce mot, confiez cette tâche à d’autres en apposant le modèle {{vérifier}}. Les lecteurs seront ainsi alertés, c’est la seule urgence.

Remarque : La question devrait être « est-ce que c’est un terme utilisé dans la langue ? » et non « faut-il inclure ce mot ? », car tous les mots sont acceptés.

Si vous êtes un contributeur chevronné, consultez éventuellement les principes et tâches d’administration de cette page



Catégorie:OngulésModifier

 

Traité : conservé
Pas de consensus pour la suppression. --GaAs 30 septembre 2012 à 20:00 (UTC)


Les ongulés, c’est une classification désuète. Catégorie:Mammifères sera assez pour catégoriser ces animaux. — TAKASUGI Shinji (d) 1 août 2012 à 00:48 (UTC)

  1.    Supprimer : proposant. — TAKASUGI Shinji (d) 1 août 2012 à 00:48 (UTC)
  2.    Conserver Cependant, s’il est commode d’utiliser le terme «Ongulés» dans le langage zoologique courant, il ne faut pas se dissimuler que les animaux ainsi désignés forment un ensemble hétérogène : les limites d’un super-ordre des Ongulés sont assez incertaines. — (Encyclopædia Universalis). Malgré cette réserve formulée par un réel savant, l’argument proposant la suppression me semble faible. Cf. aussi Le Petit Robert 2001. Xavier66 (discussion) 1 août 2012 à 16:52 (UTC)
  3.    Conserver Même si elle ne repose sur rien de scientifique, des personnes peuvent très bien rechercher des animaux à sabot. V!v£ l@ Rosière /Murmurer…/ 1 août 2012 à 17:57 (UTC)
  4. Le fait que ce terme soit désuet du point de vue scientifique n'est pas un argument valable pour supprimer, à mon avis (nous ne sommes pas Wikispecies ou Wikipédia). Mais le fait qu'il ne soit plus vraiment utilisé dans le langage courant est sans doute un argument valable. Lmaltier (discussion) 1 août 2012 à 21:17 (UTC)
    Je suis surpris, j’aurais juré avoir entendu « espèce d’ongulé » à la télé ... --Moyogo (discuter) 1 août 2012 à 21:27 (UTC)
    Certes, on ne parle pas tous les jours d’ongulés. Xavier66 (discussion) 2 août 2012 à 08:17 (UTC)
       Conserver Le fait qu'un mot ne soit plus utilisé dans le langage courant pourrait être un motif à le déclarer {{désuet}}, mais certainement pas à le supprimer. Qu'en est-il de la compréhension des textes anciens ? Pardon, j'avais oublié qu'il ne s'agissait pas du mot, mais de la catégorie.--Pjacquot (discussion) 2 août 2012 à 08:27 (UTC)
    Mais oui, j’ai proposé la suppression de la catégorie, non pas de l’entrée. — TAKASUGI Shinji (d) 2 août 2012 à 09:21 (UTC)

hopalaModifier

 

Traité : conservé
Pas de consensus pour la suppression. --GaAs 30 septembre 2012 à 20:04 (UTC)


Je ne sais pas quoi faire de ça… — Actarus (Prince d'Euphor) 2 août 2012 à 10:23 (UTC)

d'autant que le mot-vedette hoppla est différent du titre hopala. --Pjacquot (discussion) 2 août 2012 à 11:53 (UTC)
ah non pardon il ne l'est plus mais n'est plus séparé de la suite du texte. --Pjacquot (discussion) 2 août 2012 à 11:55 (UTC)
J’ai ébauché l’article (breton et haïtien). Un exemple serait le bienvenu. Stephane8888 2 août 2012 à 12:52 (UTC)
haïtien ?? Je lis hawaïen dans l'article. Ya un blème. --Pjacquot (discussion) 2 août 2012 à 12:59 (UTC)
la référence concerne bien l’hawaïen comme indiqué dans l’article. Pamputt [Discuter] 10 août 2012 à 05:05 (UTC)
oui pardon hawaïen (sandwich). Stephane8888 10 août 2012 à 12:56 (UTC)
La section bretonne est à conserver. Par contre l'utilisation d'un mot breton dans un texte ou un discours en français n'en fait pas forcément un mot français. --Ben Herzog (discussion) 21 août 2012 à 09:34 (UTC)
   Conserver évidemment. Il y a deux autres attestations sur br:s: si vous voulez.
@Ben Herzog : bien au contraire, c’est justement l’utilisation d'un mot dans une langue qui définit que ce mot fait partie de ladite langue.
Pour hopala et d’autres bretonnismes, il y a les livres d’Hervé Lossec qui en parlent. Cdlt, VIGNERON * discut. 23 août 2012 à 13:14 (UTC)

suffrage universel directModifier

 

Traité : conservé
Pas d’avis pour une suppression. Le caractère figé de l’expression a été établi. Pamputt [Discuter] 18 août 2012 à 12:06 (UTC)


Les locutions suffrage universel direct et accessoirement suffrage universel indirect me semblent être la somme de leurs parties (suffrage universel + direct ou indirect). Les adjectifs direct et inderect peuvent être utilisés avec d’autres termes, « élection directe », « démocratie directe », « vote indirect », etc. n’ont-ils pas un sens spécifique propre à ce contexte ? Merci de votre avis. --Moyogo (discuter) 2 août 2012 à 15:23 (UTC)

  •    Conserver Je suis d'accord avec la remarque, mais la question forme figée ou somme des parties ? est mal posée, puisque on est dans les deux cas à la fois, me semble-t-il. Un peu comme pour saumon atlantique, par exemple, qui mérite indiscutablement sa page. Lmaltier (discussion) 2 août 2012 à 20:58 (UTC)
  •    Conserver J’avoue qu’au lycée j’avais pas mal de soucis à comprendre la différence entre les deux systèmes, la définition est claire et utile. Sinon j’aurais plutôt tendance à dire que c’est figé comme locution, il ne me semble pas qu’on utilise couramment d’autre périphrase pour décrire ces systèmes de vote. V!v£ l@ Rosière /Murmurer…/ 8 août 2012 à 05:02 (UTC)

compétiterModifier

 

Traité : conservé
Consensus clair. Pamputt [Discuter] 6 août 2012 à 10:47 (UTC)


L’auteur de l’article justifie sa création par :

  • « Entendu dans la bouche d'un commentateur sportif à l'occasion de la finale du "deux sans barreur" lors des jeux olympiques de Londres 2012 » — (Discussion:compétiter)

Ça a le mérite de la franchise, mais l’entrée n’a pas celui d’être conservable… Si, à chaque fois qu’un journaleux nous sort son petit barbarisme du jour, on créé une entrée, on n’est pas sorti de l’auberge et le Wiktionnaire n’a certain pas besoin de ça… Supprimer et plutôt deux fois qu’une. — Actarus (Prince d'Euphor) 3 août 2012 à 11:54 (UTC)

  •    Conserver Existe en moyen-français. Pourquoi ne cherches-tu jamais avant de proposer ? Et inutile de vilipender les journalistes, c'est désagréable.--Morphypnos [Petit dodo ?]. 3 août 2012 à 11:58 (UTC)
    N.B. : C’est bien sûr de cette version que je parle, avant l’intervention de Morphypnos, qui a tout effacé… — Actarus (Prince d'Euphor) 3 août 2012 à 12:00 (UTC)
    Même, ce mot existe en français et est assez bien utilisé. Google est ton ami.--Morphypnos [Petit dodo ?]. 3 août 2012 à 12:03 (UTC)
    Assez bien utilisé, tu te f*** de nous ?! — Actarus (Prince d'Euphor) 3 août 2012 à 12:05 (UTC)
    Nous ? Quel égo. Je me refuse à parler avec quelqu'un d'une telle agressivité [1] et qui ne cherche que querelle. Je vote conserver non contre ta proposition mais pour l'intérêt de ce projet. Sur ce, je retourne vaquer à mes occupations.--Morphypnos [Petit dodo ?]. 3 août 2012 à 12:12 (UTC)
    Mais qui cherche querelle ? Qui est agressif ? À chaque fois que je fais une PàS, tu la critiques, mettant en doute ouvertement, et d’un même élan, son bien fondé et ma bonne foi ? Donc, à l’avenir, je te prierai (si ce n’est pas trop te demander…) de garder tes réflexions pour toi… Merci. N.B. : Quant au « nous », il s’agit bien sûr d’un « nous collectif » (nous tous qui lisons cette page…) et non d’un nous de majesté.Actarus (Prince d'Euphor) 3 août 2012 à 12:47 (UTC)
    Bon du calme là, oh. Vous êtes pas d’accord, tant pis. Pour l’instant la partie moyen français est correct, mais pour la partie français contemporain la demande de suppression tient toujours vu son état actuel. -Moyogo (discuter) 3 août 2012 à 13:14 (UTC)
  •    Conserver attesté dans une œuvre de Molière (considéré comme français moderne), faut juste clairement indiquer que c’est vieux ou très rare si c’est juste attesté quelques fois dans les 50 dernières années (ce qui semble être le cas sur certains sites). Mais sinon, c’est bien du français moderne. --Moyogo (discuter) 3 août 2012 à 13:18 (UTC)
  •    Conserver google sans les résultats anglais (2600) mais c’est utilisé par les sportifs qui participent à des compétitions, ou des joueurs de jeux vidéo qui organisent des tournois. V!v£ l@ Rosière /Murmurer…/ 3 août 2012 à 14:19 (UTC)
  •    Conserver puisque le mot existe. Lmaltier (discussion) 3 août 2012 à 17:16 (UTC)
  •    Conserver pour une fois que c’est un mot français de souche qu’on propose. Xavier66 (discussion) 7 août 2012 à 17:06 (UTC)

il va y avoir une tempête de neigeModifier

 

Traité : supprimé
plaisanterie évidente. --Moyogo (discuter) 5 août 2012 à 14:19 (UTC)


   Supprimer. Ce n'est pas une expression figée; c'est une simple phrase qui veut dire uniquement ce qu'elle veut dire littéralement, et qui n'est pas plus figée que « il va pleuvoir » ou « il va faire beau ». La définition donnée est erronée. Quand on dit « il va y avoir une tempête de neige », on veut dire qu'il va y avoir une tempête de neige, et non pas simplement qu'il va neiger. Nepas ledire (discussion) 5 août 2012 à 14:14 (UTC)

il est inouïModifier

 

Traité : supprimé
Consensus. --GaAs 30 septembre 2012 à 20:06 (UTC)


Je ne comprends pas la raison d’être de cet article. Que si l’on démontre qu’il doit exister, alors il faut créer toute affaire cessante : il est étrange, il est impossible, il est illogique, il est impensable, il est indispensable, etc. — Actarus (Prince d'Euphor) 5 août 2012 à 18:19 (UTC)

  •    Supprimer, oufti depuis 2005. --Moyogo (discuter) 5 août 2012 à 18:30 (UTC)
  •    Supprimer sans attendre. V!v£ l@ Rosière /Murmurer…/ 5 août 2012 à 20:30 (UTC)
  •   Attendre L’article n’a pas sa place en tant que tel. Il provient du Littré ce qui explique sa présence ici. Je pense qu’avant de supprimer, il faudrait s’assurer que les exemples et les notes sur la construction grammaticale soient présentes dans l’article inouï. Pamputt [Discuter] 6 août 2012 à 06:51 (UTC)
    Oui, il faut bien sûr conserver les informations fournies et les avoir dans inouï. --Moyogo (discuter) 6 août 2012 à 08:49 (UTC)
  1.    Supprimer en gardant les informations, naturellement.--Mɔʁfipnɔs [Petit dodo ?]. 6 août 2012 à 09:20 (UTC)
  2. il serait bizarre de conserver ce genre de chose, donc à supprimer. Mglovesfun (disc.) 16 août 2012 à 11:13 (UTC)

c’est ballotModifier

 

Traité : fusionné
Les discussions ci-dessous sont révélatrices d’un malentendu : cet article est parfaitement admissible, sauf qu’il n’a pas le bon titre. J’ai donc tout transféré sur ballot#fr-adj, avec fusion des historiques. --GaAs 9 août 2012 à 17:30 (UTC)


Là aussi, pareil… Sinon il faudrait créer c’est bête, c’est con, c’est débile, c’est idiot, c’est stupide e tutti quantiSupprimer. — Actarus (Prince d'Euphor) 6 août 2012 à 06:12 (UTC)

  • Sauf que ce n'est pas la même chose que les autres exemples cités : ce sens de ballot, utilisé en tant qu'adjectif, n'est quasiment utilisé que dans cette phrase, contrairement à idiot, débile, etc. C'est ça qui en fait une locution. Lmaltier (discussion) 6 août 2012 à 06:16 (UTC)
  • J'ai l'impression en fait que ce mot avait quasiment disparu avant d'être réactivé dans un sketch, et qu'on l'emploie maintenant plus souvent, mais de la même façon que dans le sketch. Lmaltier (discussion) 6 août 2012 à 06:20 (UTC)
  •    Conserver pour le moment je suis plutôt d’accord avec Lmaltier, je pense que beaucoup de gens utilise cette expression sans connaitre le sens de ballot (« personne peu éveillée ») c’était mon cas et traiter quelqu’un de ballot me semble aussi assez improbable. Par contre l’adjectif ce retrouve ailleurs notamment quand on qualifie un « truc » de ballot. Mais c’est vrai que contrairement aux autres exemples proposés par Arctarus, j’utilisais c’est ballot plus comme c’est dommage, tant pis que c’est stupide & co. Dans le premier cas j’ai l’impression qu’on insiste plus sur le fait que ce soit raté pour cette fois même si ça implique une bourde, une belle occasion ratée, tandis que dans les autre cas même si la notion c’est dommage est présente on insiste plus sur la nature stupide du fait, de l’événement qui nous a fait manqué la chose. Petit exemple concret j’ai un entretien d’embauche. J’y vais en bus et là paf, pas de chance le bus cartonne une auto. Conséquence j’arrive en retard à l’entretien d’embauche et je n’obtient pas le job.
1) On me répond « c’est ballot », je le prendrais plus comme « c’est dommage », « c’est pas de chance » même si le caractère bête de la chose est présent.
2) On me répond « c’est con » & co je penserais plus que mon interlocuteur insiste sur ce caractère bête de l’événement même si ça implique que ce soit dommage pour moi. C’est très léger comme nuance, mais c’est mon avis, j’aimerais connaître la position des autres sur cette question. Mon vote n’a rien définitif car c’est un ressenti très personnel et peut être que je suis la seule à faire cette différence. V!v£ l@ Rosière /Murmurer…/ 8 août 2012 à 05:42 (UTC)
  •   Neutre à tendance    Supprimer ou à fusionner. A moitié convaincu.--Mɔʁfipnɔs [Petit dodo ?]. 8 août 2012 à 10:11 (UTC)
  •    Supprimer Rien de plus à mettre que ce qu’on peut mettre sur ballot#fr-adj. Ben oui, c’est ballot d’avoir créé la page pour rien. --GaAs 9 août 2012 à 17:02 (UTC)
    • Il n'y avait absolument de malentendu. Tout le monde discutait bien de la page avec le titre en 3 mots. Lmaltier (discussion) 9 août 2012 à 21:00 (UTC)

français de QuébecModifier

 

Traité : supprimé
Pas figé. Pamputt [Discuter] 18 août 2012 à 12:05 (UTC)


Somme des parties, comme « français de Paris », « français de Montréal », ou toute autre construction français de .... Le fait qu’il y ait une différence entre « français de Québec » (la ville) et « français du Québec », ou « français québécois » n’en fait pas une locution figée. Par contre « français québécois » lui a un sens figé. --Moyogo (discuter) 8 août 2012 à 17:49 (UTC)

  • Je n'y connais rien, et je ne devrais donc logiquement pas m'exprimer, mais ça me semble logique de supprimer. Lmaltier (discussion) 8 août 2012 à 17:58 (UTC)
  • Supprimer, cas très simple. Mglovesfun (disc.) 16 août 2012 à 11:14 (UTC)
  •    Supprimer j’avais pas vu celui là. V!v£ l@ Rosière /Murmurer…/ 16 août 2012 à 12:33 (UTC)

boèteModifier

 

Traité : conservé
Consensus pour la conservation et aucun argument en faveur de la non existence de ce mot n’a été apporté. Pamputt [Discuter] 18 août 2012 à 12:03 (UTC)


Boète n’est pas un mot. Fête

  •    Conserver Bien sûr que c'est un mot. La discussion devrait plutôt être celle-ci : dans quelles proportions trouve-t-on les orthographes boète, boete, boête et boëte ? A noter qu'on trouve beaucoup de boëte dans les textes anciens. L'étymologie faisant dériver le mot de boîte serait donc peut-être à revoir : ne serait-ce pas plutôt l'inverse ? Lmaltier (discussion) 8 août 2012 à 18:22 (UTC)
  • Quand quelqu'un dit "ce n'est pas un mot" et malgré tout modifie la prononciation, je dois dire que quelque chose m'échappe. Lmaltier (discussion) 8 août 2012 à 18:58 (UTC)
  •    Conserver Tout est dit.--Mɔʁfipnɔs [Petit dodo ?]. 10 août 2012 à 07:50 (UTC)
  •    Conserver Les exemples présents dans l’article permettent de justifier l’existence de ce mot. Pamputt [Discuter] 10 août 2012 à 07:54 (UTC)

Kingston-sur-TamiseModifier

 

Traité : conservé
Des attestations sur Google Livres. Le mot existe bel et bien. Pamputt [Discuter] 10 août 2012 à 04:26 (UTC)


Wikipédia ne connaît que w:Kingston-upon-Thames et c’est tout. À Béotien : il ne faut pas s’amuser à inventer des toponymes traduits, qui n’existent que dans ton imagination… — Actarus (Prince d'Euphor) 9 août 2012 à 06:23 (UTC)

   Conserver J’ai créé l’article après avoir vérifié que c’est bien utilisé. J’ai juste pas mis d’exemples d’usage. --Moyogo (discuter) 9 août 2012 à 06:26 (UTC)
Ah, c’est toi qui as créé l’article ? Je demande pardon à Béotien, que j’ai accusé gratuitement… — Actarus (Prince d'Euphor) 9 août 2012 à 06:31 (UTC)
Conserver, dans ce cas-là, même si cette variante traduite semble peu usitée. — Actarus (Prince d'Euphor) 9 août 2012 à 06:38 (UTC)
C’est surtout désuet. --Moyogo (discuter) 9 août 2012 à 06:40 (UTC)
Je ne suis pas si sûr que ce soit désuet : voir [2], [3]. — Actarus (Prince d'Euphor) 9 août 2012 à 06:44 (UTC)
Ce genre de page générée automatiquement n’a pas de valeur à mes yeux. Tant que ce n’est pas utilisé dans une phrase écrite par un humain, c’est un peu n’importe quoi. --Moyogo (discuter) 9 août 2012 à 06:46 (UTC)
   Conserver Le mot a forcément été écrit par un humain, même dans ce genre de page. Mais on trouve sans problème des attestations sur Google Livres. Accuser gratuitement les autres d'inventer n'est pas admissible. Lmaltier (discussion) 9 août 2012 à 16:56 (UTC)
Je pense qu'on peut considérer que c'est un mot de la langue française, donc c'est à conserver. Mglovesfun (disc.) 16 août 2012 à 11:16 (UTC)

baquechicheModifier

 

Traité : conservé
On tranche Je tranche : on garde. --GaAs 30 septembre 2012 à 20:12 (UTC)


Proposé à la suppression depuis un an. On tranche ? Pamputt [Discuter] 9 août 2012 à 13:48 (UTC)

   Conserver faible. Mouais, faute d’orthographe tout de même relativement rare. Mais bon, à la limite tant que c’est clairement indiqué comme faute. --Moyogo (discuter) 9 août 2012 à 15:54 (UTC)
   Conserver même s’il n’y a pas de véritables lettres de noblesse en faveur de cette page. Xavier66 (discussion) 9 août 2012 à 16:36 (UTC)
  • N’est pas forcément une faute d’orthographe. Rappelons que la francisation de mots étrangers est de toutes les époques de l’histoire de la langue. Les lettres de noblesse viendront, n’en doutons pas. Xavier66 (discussion) 10 août 2012 à 04:39 (UTC)
   Supprimer Si c’est une faute, on supprime. — Actarus (Prince d'Euphor) 9 août 2012 à 16:42 (UTC)
Mon impression est que ce n'est probablement pas une faute d'orthographe, mais plutôt une écriture volontaire, utilisée plutôt par plaisanterie, un peu comme pour Fessebouc. Mais ce n'est qu'une impression. Lmaltier (discussion) 9 août 2012 à 16:52 (UTC)
   Conserver, être une faute n’est pas une raison nécessaire et suffisante pour une suppression (heureusement pour Catégorie:Fautes d’orthographe). en plus, le mot est attesté dans au moins un ouvrage publié (une traduction de Tout est fatal de Stephen King). Cdlt, VIGNERON * discut. 23 août 2012 à 13:05 (UTC)

Catégorie:occitan du Languedoc-RoussillonModifier

 

Traité : supprimé
Quasi-consensus. --GaAs 22 novembre 2012 à 19:31 (UTC)


Cette catégorie opère une confusion. D'une, dans le Roussillon on parle catalan, et de deux, j'imagine que la catégorie a été créée en complément des autres catégories (Provence, Gascogne, Auvergne, Limousin) pour traiter des différents dialectes occitans. Mais en Languedoc-Roussillon, le principal dialecte est le languedocien, qui n'est pas seulement parlé dans l'actuelle région administrative Languedoc-Roussillon, mais dans l'ancienne province du Languedoc, qui correspond à la partie "Languedoc" de l'actuel Languedoc-Roussillon (ce qu'on appelle le bas Languedoc) mais également dans une bonne partie de l'actuel Midi-Pyrénnées (en gros toute la partie située à l'est de Toulouse, ce qu'on appelle le haut Languedoc [à l'ouest on parle gascon]), d'autant qu'on parle provençal dans une bonne partie du Languedoc-Roussillon (dans la plus grande partie du Gard). En l'état on a donc un gros manque puisque le dialecte languedocien, qui est central et est très souvent pris comme référence, n'est pas correctement distingué par les catégories, et on a une catégorie qui n'est pas pertinente du point de vue linguistique. Je suggère par conséquent de supprimer cette catégorie et de la remplacer par Catégorie:Occitan du languedoc ou Catégorie:Occitan languedocien, en précisant bien que la catégorie regroupe les termes du dialectes languedocien, parlé dans le Languedoc historique. Xic667 12 août 2012 à 17:57 (UTC)

En fait je pense qu'il serait pertinent de renommer toutes les catégories de manière à refléter clairement les dialectes, car il y a un risque de confusion avec les divisions administratives françaises actuelles. Il n'est en rien intéressant de découper le lexique occitan selon les régions françaises actuelles : on parle gascon dans une partie de Midi-Pyrénnées, on parle provençal ailleurs qu'en Provence, idem pour le languedocien, le gascon l'auvergnat... Trop de confusions. Si on suit la logique actuelle tout mot du dialecte provençal devrait être recensé à la fois dans occitan de Provence et dans occitan du languedoc-Roussillon (puisque le provençal y est également parlé), ça n'est d'absolument aucune utilité. Xic667 12 août 2012 à 18:07 (UTC)
  1.    Supprimer et renommer, voir proposition. Xic667 12 août 2012 à 17:57 (UTC)
  2.    Supprimer convaincu.Hector (discussion) 15 août 2012 à 22:09 (UTC)
  3.    Supprimer évidemment, la notion d'« occitan du Lang-Roussill. » ne repose sur aucun fondement linguistique. Dhegiha (discussion) 12 septembre 2012 à 20:29 (UTC)
  4.    Supprimer également. V!v£ l@ Rosière /Murmurer…/ 13 septembre 2012 à 16:07 (UTC)
  5.    Conserver Je pense que ceux qui on répondu ci-dessus ne savent pas de quoi on parle. --GaAs 30 septembre 2012 à 21:31 (UTC)
Et te, tu sabes de que se parla dejus?  . Dhegiha (discussion) 30 septembre 2012 à 21:40 (UTC)
Ba dans l'absolu on n'a pas le besoin de supprimer cette catégorie, il suffit de créer la catégorie pertinente (et le modèle associé ; tu t'en étais chargé pour certains dialectes Dhegiha, il faudrait créer ceux qui manquent), et de vider celle-là... Xic667 1 octobre 2012 à 18:50 (UTC)

puissance politiqueModifier

 

Traité : conservé


DiscussionModifier

pour mémoire --Yax3 (discussion) 16 août 2012 à 13:18 (UTC)


Argument pour  : émergence de sens par rapport aux substentifs puissance et politique d'utilisation fréquente, à mon avis, qui n'a aucune valeur ici. --Yax3 (discussion) 16 août 2012 à 13:43 (UTC)

A comparer à :

  • pouvoir d’achat : Quantité de biens ou de services que les revenus d’une personne lui permettent d’acquérir.
  • pouvoirs publics : Autorités qui dirigent l’administration générale de l’État et font appliquer les lois sur le territoire national.
  • pouvoir rotatoire : Aptitude d'un dispositif à éliminer, dans un signal complexe, une partie considérée comme significative (bruit, fouillis, interférence..) en vue de discriminer la partie utile du signal.leur mesurée de l'angle de rotation du plan de polarisation de la lumière dans des conditions expérimentales données.
  • pouvoir hydrogène : Synonyme de pH.
  • pouvoir toujours courir : Expression que l’on emploie pour signifier que, quoi qu'on fasse, on n’atteindra jamais le résultat.
  • pouvoir en dire des nouvelles : Être mieux instruit d'une chose que personne ; la savoir pertinemment.

AvisModifier

  1.    Supprimer somme de ses parti(e)s. JackPotte ($) 15 août 2012 à 21:36 (UTC)
  2.    Supprimer pouvoir/puissance économique/militaire/politique --Moyogo (discuter) 15 août 2012 à 21:55 (UTC)
    Mouais bon    Conserver, c’est limite tangente, mais bon [4] ou [5]. -16 août 2012 à 17:24 (UTC) Euh v’la t’y pas que je confonds pouvoir politique et puissance politique. -Moyogo (discuter) 17 août 2012 à 03:33 (UTC)
  3.    Supprimer. Somme des parties, effectivement. — Actarus (Prince d'Euphor) 16 août 2012 à 04:53 (UTC)
L'auteur de l'article semble établir une distinction entre puissance politique et pouvoir politique. Si cette distinction entre puissance et pouvoir, qui semble limitée au domaine de la politique, est attestée, il me paraitrait opportun, en cas de suppression des pages en cause, de la reporter d'une manière appropriée dans les articles puissance et pouvoir. --Pjacquot (discussion) 16 août 2012 à 06:25 (UTC)
  1.    Supprimer J’ai ajouté le sens sociologique de puissance selon Weber dans son entrée (puissance sens 6). Avec cette définition « puissance politique » = puissance + politique càd que cette définition s’applique au domaine politique. Ça n’a rien d’exceptionnel puisque cette puissance peut tout aussi bien qualifier un État, un parti, un groupe terroriste, un syndicat, un dictateur, un monarque, etc. et contrairement à pouvoir politique je n’ai aucune définition sur mon dictionnaire de SES. Donc je suis favorable à la suppression. V!v£ l@ Rosière /Murmurer…/ 16 août 2012 à 16:36 (UTC)
  2.   Neutre préfère   Attendre les arguments, avec une certaine propension à la conservation.--Mɔʁfipnɔs [Petit dodo ?]. 16 août 2012 à 09:11 (UTC)
  3. Pour moi le sens donné « Etat, groupe d'Etats ou autres formes de gouvernement d’un peuple, possédant le pouvoir de dominer des populations. » n'est pas pertinent. Je pense que « # Etat ayant un fort ascendant politique sur un ou plusieurs autres États, ou sur la scène internationale » correspond davantage à la réalité. Et dans ce cas je dis    Conserver -- Béotien lambda 16 août 2012 à 11:51 (UTC)
  4. Voir développement argument en page discution.--Yax3 (discussion) 16 août 2012 à 13:45 (UTC)
    Yax3, je recopie tes arguments depuis Discussion:pouvoir politique ici. --Moyogo (discuter) 16 août 2012 à 17:24 (UTC)
  5. Au vu de multiples exemples trouvés dans l’Universalis, il semble bel et bien que puissance politique ait un sens dépassant la somme des parties. Notamment celui-ci :
Confronté à ces défis nouveaux, le Japon tente, depuis le début des années 1990, de trouver sa place de grande puissance politique au sein du système mondial.
Ergo,    Conserver. On pourrait même envisager la création d’une page intitulée grande puissance politique Xavier66 (discussion) 16 août 2012 à 17:16 (UTC)
Àma, dans ton exemple c’est grande puissance + politique, et non grande + puissance politique. --GaAs 17 août 2012 à 14:45 (UTC)

matière plastiqueModifier

 

Traité : conservé
Consensus pour une conservation. Pamputt [Discuter] 18 août 2012 à 12:03 (UTC)


De plus, si on a teneur en substances volatiles, pourquoi pas teneur en matière grasse ? Xavier66 (discussion) Xavier66 (discussion) 22 août 2012 à 14:31 (UTC)

Isotatisme et isotatismeModifier

 

Traité : supprimé
Pamputt [Discuter] 17 août 2012 à 20:38 (UTC)


Page créée par erreur, je n'ai pas trouvé le modèle pour les SI. Amqui (discussion) 17 août 2012 à 19:37 (UTC)

vli, vlanModifier

 

Traité : conservé
C.P. 29 août 2012 à 12:03 (UTC)


Jamais rencontré dans les BDs. Est ce que ça vaut le coup de mettre en forme ou on supprime direct ? Pamputt [Discuter] 17 août 2012 à 20:38 (UTC)

Vlan, je connais évidemment, mais vli, vlan, jamais lu non plus. Faute d’attestation, supprimer. — Actarus (Prince d'Euphor) 17 août 2012 à 20:45 (UTC)
  •    Supprimer vli, vlan ! --Moyogo (discuter) 17 août 2012 à 20:56 (UTC)
  •    Supprimer Grand amateur de BD et jamais lu. Amqui (discussion) 17 août 2012 à 21:19 (UTC)
  •    Conserver bruit d'une paire de claques, d'une paire de coups de poing. Eugène Sue les Mystères de Paris et Alphonse Daudet Le Bon Dieu de Chemillé , et [6] entre autres emploi -- Béotien lambda 17 août 2012 à 21:26 (UTC)
  • Cherche un peu, tu m'agaces...-- Béotien lambda 17 août 2012 à 21:37 (UTC)
    • Si tu as un ou des lien(s), je ne trouve pas excessif de te demander de nous le(s) fournir… — Actarus (Prince d'Euphor) 17 août 2012 à 22:52 (UTC)
  •    Supprimer D’accord ave Moyogo. Somme des parties. Pamputt [Discuter] 18 août 2012 à 12:02 (UTC)
  •    Conserver D’accord avec Béotien sur le caractère figé. Pamputt [Discuter] 20 août 2012 à 06:03 (UTC)
    • Mais non, essaie de lire les textes cités avant de dire cela. Il est évident que c'est une formule à prendre dans son ensemble lorsque l'on veut signifier 2 coups consécutifs.-- Béotien lambda 18 août 2012 à 12:05 (UTC)
  •    Conserver Vli, vlan est une entrée du Littré. Et se rencontre sous la forme vli-vlan (chez Eugène Sue). Stephane8888 19 août 2012 à 23:31 (UTC)
  •    Conserver Convaincu par Stepahne8888 ci-dessus. Amqui (discussion) 19 août 2012 à 23:57 (UTC)
  •    Conserver Convaincu. — Actarus (Prince d'Euphor) 20 août 2012 à 04:48 (UTC)
  • plutôt    Conserver. Peut-on décomposer vli et vlan en deux parties ? Cela me fait penser au koan : « Quel est le son d'une seule main qui applaudit ? » (what is the sound of one hand clapping? dans la version originale par Salinger) Cdlt, VIGNERON * discut. 23 août 2012 à 13:00 (UTC)

AllableModifier

 

Traité : supprimé
Actarus (Prince d'Euphor) 18 août 2012 à 16:03 (UTC)


Redirection inutile. Amqui (discussion) 18 août 2012 à 15:52 (UTC)

équation du second degréModifier

 

Traité : conservé
Consensus. —C.P. 29 août 2012 à 11:58 (UTC)


Et après on fait celle du degré 3, puis du 4, du 5, des 6, 7, 8, 9 10 ? Puis des 11 12 13… ? --GaAs 19 août 2012 à 18:49 (UTC) #   Supprimer Entièrement d’accord avec Arséniure, il ne s’agit pas d’une locution particulière, c’est la somme des parties. Amqui (discussion) 19 août 2012 à 18:53 (UTC)

  1.    Conserver fort et déterminé' : c'est une expression lexicalisée, comment savoir que équation du second degré se traduit par quadratic equation etc. ? C'est du lexique spécialisé, du jargon mathématique, cela ne s'invente pas. Et oui effectivement on peut recenser toutes les variantes attestées (et il n'y en a pas indéfiniment : équation au centième degré = 0 résulats dans google, et d'ailleurs, quand bien même, on recense bien les nombres jusqu'à l'infini non ?). On pourrait avoir aussi équation au second degré, qui est également utilisé. Xic667 19 août 2012 à 21:07 (UTC)
    Mon problème n’est pas qu’il y en a une infinité, mais bien que ce n’est qu’une somme des parties. Va-t-on créer 100 degrés Celsius, il y a beaucoup de résultats Google pour la recherche de cette "locution" ? "Degré" est un terme signifiant le nombre d’inconnues, "second" signifie deux, et "équation" est clair, d’où vient le fait de dire qu’"équation du second degré" a une définition propre plus que tout autre combinaisons de mots ? Et pour ce qui est de la traduction en quadratic equation, je ne vois pas la grande difficulté puisque quadratique existe en français. Amqui (discussion) 19 août 2012 à 21:44 (UTC)
    "équation quadratique" n'est pas du tout la dénomination usuelle de ces équations, nous devrions logiquement répertorier toutes les expressions largement utilisées, leur contexte et leur fréquence d'utilisation. Pourquoi ne dit-on pas "équation à deux degrés" ? Cela ne se devine pas non plus. On ne peut pas comparer une expression comme celle-ci avec quelque chose du genre "100 degré Celsius", qui est un numéral suivi d'une unité de mesure ("équation au second degré" ce n'est pas "équation" + "(du) second degré", c'est une expression insécable) . De même, on devrait selon moi pouvoir répertorier les "équation du xième degré à x inconnues". Xic667 19 août 2012 à 21:59 (UTC)
    Personellement, j’utilise plus souvent équation quadratique qui a le mérite d’être plus court et tout aussi représentatif, cette page serait donc à créer également (tout comme équation du deuxième degré) ? Et ensuite, faudra-t-il également créer équation polynomiale de degré 2 ? Il y a plusieurs degrés d’inconnue aux équations et "du second degré" signifie simplement au deuxième degré, je ne vois pas du tout ce que la locution a de particulier et de plus que la somme de ses parties, ni en quoi elle est figée puisque "du second degré" signifie qu’elle est du second degré, rien de plus. On peut également parler d’inéquation du second degré, de polynôme du second degré, de trinôme du second degré et de fonction du second degré ; est-ce là d’autres locutions figées ou le fait que "du second degré" signifie simplement ce qu’il dit. Amqui (discussion) 19 août 2012 à 22:09 (UTC)
  2. plutôt    Conserver, expression figée qui est − un peu − plus que la somme des parties (il ne s’agit pas de second degré, ni même de n’importe quel degré ou de n’importe quelle équation). Il existe bien quelques synonymes comme équation du deuxième degré ou équation quadratique mais leur fréquence est plus faible (sauf pour équation quadratique qui tend à être de plus en plus fréquent : ngram). Tout ces termes raccourcis sont tout plus courant que le terme-définition complet : « équation polynomiale de degré deux/2 » (qui n’est pas à créer car là on est clairement dans la somme des parties). On pourrait éventuellement accepté équation du troisième degré/équation cubique, voir équation quartique et équation quintique mais pas au-delà (d’ailleurs, existe-t-il des mots et des attestations au-delà ? il me semble que l’on se contente d’« équation polynomiale » au-delà) donc inutile de craindre une expansion exponentielle. Enfin, je n’ai rien trouvé pour le moment, mais il y a surement des choses à dire sur l’étymologie. Cdlt, VIGNERON * discut. 20 août 2012 à 10:29 (UTC)
    Je pense que ça serait davatange à second degré qu'il faudrait ajouter une définition puisque l'expression "du second degré" en mathématiques peut être utilisée avec d'autres termes qu'équation. Amqui (discussion) 20 août 2012 à 16:06 (UTC)
    Euh, là j’ai une doute : dans le sens mathématiques, second degré est-il plus que la somme second + degré ? J’ai cherché sans trouvé de réponse satisfaisante. Cdlt, VIGNERON * discut. 23 août 2012 à 12:54 (UTC)
  3.    Conserver Une équation du second degré comme une équation au second degré n'est pas une équation à prendre au second degré . Certains s'y sont essayés de gré ou de force et sont tombés du second degré de l'escalier, ayant trop forcé sur les degrés... comme dirait Michel.-- Béotien lambda 21 août 2012 à 11:16 (UTC)
  4.    Conserver Je suis convaincu par le consensus. Amqui (discussion) 21 août 2012 à 16:22 (UTC)

mare résiduelleModifier

 

Traité : conservé
Le proposant est un imbécile fini. Le niveau de son QI ne doit guère dépasser 2 sur l’échelle de ma grenouille. --GaAs 28 août 2012 à 19:29 (UTC) Le proposant, c’est moi. --GaAs 22 novembre 2012 à 19:05 (UTC)


Le résidu d'une mare ? --Cylindropuntia (discussion) 20 août 2012 à 21:09 (UTC)

  1.    Conserver Il ne s'agit pas du résidu d'une mare, mais bien de résidus qui forment une mare, ce qui montre bien que l'entrée est tout à fait justifiée. Amqui (discussion) 20 août 2012 à 21:28 (UTC)
    une mare résiduelle en somme... non ? Xic667 21 août 2012 à 00:00 (UTC)
    Oui, mais c’est plus précis, il ne s’agit pas de résidus de pluie ou d’arrosage, mais bien de résidus d’eau laissés par la marée. Donc, c’est plus précis que la somme des parties. Amqui (discussion) 21 août 2012 à 00:25 (UTC)
  2.    Conserver Locution signifiante de la langue consacrée par l'usage-- Béotien lambda 21 août 2012 à 06:50 (UTC)
  3.    Conserver C’est plus précis que mare + résiduelle. Je ne savais pas qu’une mare résiduelle était formée par le retirement de la marée avant d’avoir lu l’article. —C.P. 21 août 2012 à 13:22 (UTC)
  4.    Conserver Stephane8888 21 août 2012 à 15:34 (UTC)
  5.    Conserver, je ne connaissais que le sens maritime (mon côté breton sans doute ; là le sens est clairement admissible puisqu’une mare résiduelle est géographiquement limité à l’estran). Par contre, j’ai un doute sur l’admissibilité du sens « Pièce d’eau stagnante formée lors de l’abaissement du niveau d’eau d’un fleuve. » qui ne me semble pas beaucoup plus que mare + résiduelle. Cdlt, VIGNERON * discut. 23 août 2012 à 13:20 (UTC)

Modèle:-syll-Modifier

 

Traité : supprimé
ArséniureDeGallium a sacrément bien fait de supprimer ça. Il est génial ce mec, non ? --GaAs 22 novembre 2012 à 19:11 (UTC)


Voir Wiktionnaire:Wikidémie/août 2012#modèle:-syll-.

Si le but est de représenter la syllabation phonétique, il ne faut pas utiliser l’orthographe du mot, sinon on aura des problèmes avec « pay | ys »; de plus on a déjà les points dans la représentation en API. Si l’on veut indiquer des points de césure (comme actuellement pour synœcisme), il faut nommer cela « césures » pour éviter la confusion, et ne pas mettre cela dans la section « Prononciation ». Dans un cas comme dans l’autre, ce modèle est à mettre à la poubelle sans état d’âme.

C.P. 21 août 2012 à 13:01 (UTC)

Il est écrit dans la notice du modèle {{-syll-}} que "la césure typographique n’est pas traitée sur Wiktionnaire car elle n’a pas d’intérêt lexicographique" : je m’interroge : un intérêt lexicographique, et du projet, c’est de renseigner les locuteurs à parler et à écrire, et la façon de couper un mot à la fin d’une ligne peut les préoccuper autant que de savoir écrire le mot. Non ? Ma foi, si ça ne dépend pas du mot, si une règle générale peut se substituer à toutes ces informations, le problème serait réglé. Stephane8888 21 août 2012 à 15:10 (UTC)
  • À rénommer en "césure", si besoin, et avec un modèle simple, pas un modèle de section. Reste à savoir où placer l’info. Stephane8888 21 août 2012 à 15:11 (UTC)
    Si jamais on a besoin d’un modèle pour indiquer les césures, mieux vaut créer un nouveau que de renommer celui-là. —C.P. 21 août 2012 à 15:49 (UTC)
Il nous faudrait peut-être une section qui réunirait les infos typographiques diverses, indépendante des sens(?) et prononciations. Cette section serait du niveau des Voir, Prononciation, Types de mot et aurait une liste à point pour donner les césures, les anagrammes et autres joyeusetés qui n'ont pas leur place ailleurs. — Dakdada (discuter) 21 août 2012 à 16:54 (UTC)
J'appuie cette idée de section "Typographie" qui comprendrait entre autres les anagrammes et ces césures syllabiques. Amqui (discussion) 21 août 2012 à 16:58 (UTC)
Oui, une telle section pourrait être utile. Il ne faudrait pas confondre avec les infos de -var-ortho- qui sont parfois propre à une étymologie ou genre, mais en même temps on mets déjà leurs prononciations dans une seule sections. --Moyogo (discuter) 21 août 2012 à 18:33 (UTC)
Ouais, mais cependant certains mots ont différentes prononciations selon l'étymologie à l'instar de var-ortho. Amqui (discussion) 21 août 2012 à 19:01 (UTC)
C’est vrai. Mais c’est très rare. La solution actuelle est de "scinder" la section "Prononciation", comme dans jet.
Je trouve la proposition de Dakdada très séduisante : une section "Typographie" regroupant les anagrammes, les césures et pourquoi pas d’autres informations comme les anciennes (et parfois modernes)(typo)graphies du mot. Indiquer "Congreſs" dans congress, "paſſer" dans passer. Stephane8888 21 août 2012 à 19:32 (UTC)
+1 pour Dak & +1 pour Stephanne. V!v£ l@ Rosière /Murmurer…/ 22 août 2012 à 12:10 (UTC)
Et moi qui croyait qu’ils parlaient tous avec un cheveux sur la langue... congrefs, paffer... --Moyogo (discuter) 22 août 2012 à 12:23 (UTC)
L'argument du manque de place pour refuser une section spéciale Césure typographique ne tient pas la route quand on n'est pas capable de prendre une décision concernant la pléthore de citations qui engorgent les articles...-- Béotien lambda 22 août 2012 à 07:23 (UTC)
mouais, mais l’argument « je pense que c’est le désordre à gauche, alors c’est pas grave si tu penses que c’est le désordre à droite » ne tient pas trop la route non plus ;-) Qui a d’ailleurs argumenter qu’on n’avait pas la place pour une telle section ? --Moyogo (discuter) 22 août 2012 à 07:29 (UTC)
mouais aussi, le fait de regrouper des notions si différentes que la prononciation, les homonymes, les anagrammes, les césures et des tas de trucs dans une section unique pour en faire une vraie cour des miracles est une tentative de gagner de la place, ni plus ni moins, et cela est inacceptable.-- Béotien lambda 22 août 2012 à 08:20 (UTC)
Ah, OK, effectivement il a été proposé de mettre les infos de syllabation dans la section prononciation, mais là je crois qu’on est plutôt d’avis à avoir une section séparée de la section prononciation quand on parle de césure. Ceci dit, c’est vrai que les sections étymo ou prononciation pourraient être organisées différemment, mais bon, c’est un autre débat sans doute.--Moyogo (discuter) 22 août 2012 à 08:41 (UTC)
Ce que je pensais qu'il était proposé c'est plutôt que les anagrammes, les prononciations et les césures syllabiques deviennent des sous-sections d'une section typographie, donc le tout demeure aussi clair, mais plus organisé (et je ne pense pas que c'est pour sauver de la place puisque nous n'en sauvons pas ainsi). Cependant, est-ce que la "prononciation" relève vraiment de la "typographie" ? Amqui (discussion) 22 août 2012 à 16:12 (UTC)
Non, il y a malentendu, la prononciation resterait une section séparée. --Moyogo (discuter) 23 août 2012 à 13:29 (UTC)

dispute de voisinageModifier

 

Traité : supprimé
Consensus. --GaAs 30 septembre 2012 à 20:21 (UTC)


Locution non figée et simple somme des parties, pour moi ; c’est pareil d’ailleurs pour querelle de voisinage (article inexistant au moment où j’écris). — Actarus (Prince d'Euphor) 23 août 2012 à 14:25 (UTC)

  1.    Supprimer On ne doit pas créer des articles juste pour les traductions. V!v£ l@ Rosière /Murmurer…/ 23 août 2012 à 14:54 (UTC)
  2.    Supprimer La locution n'est pas figée, on peut aussi dire "dispute entre voisins". Amqui (discussion) 23 août 2012 à 16:16 (UTC)
  3. plutôt    Supprimer, c’est clairement la somme des parties (d’ailleurs, en néerlandais aussi) et cela ne me semble pas vraiment figée et dans tout les cas peu courante (13300 résultat sur Google et 54 sur Google books, c’est pas mal mais assez peu ; même escopateur fait 27 résultats sur Google books). L’argument de « on peut le remplacer par » me semble un peu douteux ; on peut remplacer n’importe quelle mot par un synonyme voire même sa définition, ce qui est pertinent c’est la fréquence de chacune des possibilités (en l’occurrence, on s’aperçoit que querelle de voisinage renvoie plus de résultats sur les outils Google). Cdlt, VIGNERON * discut. 23 août 2012 à 16:28 (UTC)
    Sans parler des chicane de voisin de l'autre côté de l'Atlantique. Amqui (discussion) 23 août 2012 à 16:41 (UTC)
    Dans un premier temps, j’avais pensé ne pas réagir à la proposition de suppression de cette page, une page de plus ou de moins, bof. Toutefois, s’agissant d’un de mes derniers bébés, je me suis dit que cela changeait tout. Sur le fond, vous avec entièrement raison. Seulement, si l’on supprime cette page, il faudrait aussi supprimer burenruzie et quantité d’autres pages constituées de mots composés NL, sous le seul prétexte qu’il s’agit de somme des parties. Est-ce là, du reste, un critère absolu pour supprimer ? Les traductions de ces pages sont parfois loin d’être évidentes, et par le biais de la traduction on peut en apprendre plus qu’on ne pense sur sa propre langue. La simple addition de composants confère parfois un plus à ce qui en apparence n’est qu’une somme, ce qui ne vous aura pas échappé en considérant certains mots composés étrangers. Pour toutes ces raisons, la présente page étant exemplative, je vous enjoins d’y regarder à deux fois avant de la supprimer. Xavier66 (discussion) 24 août 2012 à 06:07 (UTC)
    Il n’y a aucun soucis avec l’entrée néerlandaise si c’est un mot composé de cette langue. Le problème c’est de créer l’entrée en français de la traduction de ce mot. En vérité il n’y a tout simplement aucun équivalent en français hormis des périphrases grammaticales qui permettent de transmettre le signifié. On n’a aucun signifiant propre pour décrire ce signifié là, on ne doit donc pas en inventer pour y placer une traduction même si ça faciliterais ça recherche. Exemple prenons le signifié de « véhicule commun possédant 4 roue » en néerlandais le signifiant sera « rijtuig » et en français « voiture » pas de soucis pour créer les deux entrées par contre imaginons que le signifié soit « deux personnes qui habitent le même lotissement et qui s’engueulent couramment » le signifiant néerlandais sera « burenruzie » par contre en français on n’a aucun signifiant propre à cette situation. On pourra très bien dire : « dispute de voisinage », « dispute de voisins », « dispute de voisines », « querelle de voisinage », etc. Et je ne pense pas qu’intégrer toutes les périphrases qui peuvent déboucher sur un signifiant en langue étrangère soit une bonne idée. V!v£ l@ Rosière /Murmurer…/ 24 août 2012 à 21:53 (UTC)
    Sa alor, si vous ne voyez pas ce que je veux dire, je ne peux rien faire pour vous. Xavier66 (discussion) 26 août 2012 à 05:50 (UTC)
    Je crains que cela ne soit réciproque. En tout cas, non « somme des parties » n’est pas une condition nécessaire et suffisante pour décider d’une suppression (au contraire, c’est même un peu le dernier élément que l’on regarde). Cdlt, VIGNERON * discut. 27 août 2012 à 12:28 (UTC)
  4.    Conserver c'est une version plus rare de querelle de voisinage qui est clairement une formule consacrée.-- Béotien lambda 26 août 2012 à 05:55 (UTC)
    Sauf que « querelle de voisinage » est assez clairement figée ; pour « dispute de voisinage » c’est beaucoup moins clair. En tout cas, « dispute de voisinage » est si rare que Google n gram ne peut même pas calculer une fréquence ! Cdlt, VIGNERON * discut. 27 août 2012 à 12:28 (UTC)
  5. Mouais, je crois qu’on commence à avoir beaucoup de cas du genre qui peuvent en fait être justifiés. Sans vote pour l’instant. --Moyogo (discuter) 26 août 2012 à 08:59 (UTC)
  6.    Supprimer Même avis que VlR la rose.--Mɔʁfipnɔs [Petit dodo ?]. 29 août 2012 à 09:54 (UTC)
  7.    Supprimer Une "dispute entres voisins" me paraît davantage consacré par l’usage… Stephane8888 6 septembre 2012 à 22:05 (UTC)
  8.    Supprimer Contrairement à querelle de voisinage, cette expression n'est pas figée par l'usage.--Lyokoï88 (discussion) 8 septembre 2012 à 21:35 (UTC)

et avec ça ?Modifier

 

Traité : conservé
Pas de consensus pour la suppression. Stephane8888 22 novembre 2012 à 21:51 (UTC)


Là, ce n’est franchement pas sérieux… En quoi cette question est-elle idiomatique ? — Actarus (Prince d'Euphor) 23 août 2012 à 18:23 (UTC)

Avec faut-il vous l’emballer ? et faut-il vous l’emballer ma petite dame ? on pourrait faire une Catégorie:Langage du petit commerce de détail...-- Béotien lambda 23 août 2012 à 18:34 (UTC)
Ma pharmacienne doit être vieux jeu : elle me demande encore « Ce sera tout ? » (cf. citation ci-après) —C.P. 23 août 2012 à 20:12 (UTC)

— Une baguette s’il vous plaît.
— Et avec ça?

Tiens, ils ont changé de vocabulaire, ils ne demandent plus « Ce sera tout ? » Les timides, beaucoup plus nombreux qu’on ne s’imagine, avaient alors recours à la plus lapidaire des réponses — oui ; maintenant, ils doivent eux-mêmes prononcer les trois mots « ce sera tout »...

[...]

— Et avec ça ?
— Ce sera tout. Ou rien...
— Comment ?
— Rien.

— (Sarah Jalabert, Des tombereaux de désir: Récit en trente-six fableaux, L'Âge d’Homme, 2007, pp.146-147)

  1.    Conserver Qui a dit que Wiktionnaire ne pouvait pas contenir des formules de langage courant ? -- Béotien lambda 23 août 2012 à 19:15 (UTC)
    Je n'ai pas d'avis précis sur la suppression ou la conservation de cet article, mais il y a bien d'autres expressions courantes utilisées pour dire la même chose, seront-elles toutes admissibles ? autre chose avec ça ?, c'est tout ?, ou celle que j'entends le plus souvent personnellement avez-vous trouvé tout ce que vous cherchiez ? et je ne semble pas être le seul [7]. Amqui (discussion) 23 août 2012 à 20:19 (UTC)
    Cela ne me semble pas exactement pour « dire la même chose » et la fréquence d’utilisation (donc le caractère figé) n’est clairement pas la même. Déjà que « et avec ça/cela/ceci ? » et « ce sera tout ? », on est à la limite de l’admissible… si on prend une expression encore plus rare, on s’éloigne encore plus de la zone d’admissibilité (sauf si ces locutions sont majoritaires localement, et encore). Cdlt, VIGNERON * discut. 30 août 2012 à 11:26 (UTC)
  2. Plutôt    Conserver, rare dans l’absolu mais très courant dans le « secteur » commercial et assez figée pour n’être remplacer que par « ce sera tout » (et encore…). Par contre, est-ce que l’entrée ne devrait pas plutôt être et avec … ? ? Les « et avec ça ? », « et avec cela ? », « et avec ceci ? » sont relativement interchangeables (le second étant le plus fréquent). Cdlt, VIGNERON * discut. 27 août 2012 à 12:16 (UTC)
  3.    Supprimer. Mglovesfun (disc.) 28 août 2012 à 08:52 (UTC)
  4.    Supprimer Pas assez figée au final, j’ai déjà eu à faire toute les alternatives ci-dessus. V!v£ l@ Rosière /Murmurer…/ 30 août 2012 à 11:39 (UTC)
  5.    Supprimer Même conclusion que Vive la Rosière. Amqui (discussion) 30 août 2012 à 20:52 (UTC)
  6.    Conserver : Si nous n’avons pas cette entrée, comment pouvons-nous savoir que l’équivalent anglais est anything else ? — TAKASUGI Shinji (d) 6 septembre 2012 à 09:33 (UTC)
  7.    Conserver Dans le même genre "guide de conversation" que je t’aime, avec comme critère d’admissibilité : locution très courante dans les conversations. Vous a-t-on aussi souvent dit « je t’aime » ?  Stephane8888 6 septembre 2012 à 22:16 (UTC)
  8.    Conserver et créer Ce sera tout ?, pour commencer. Xic667 8 septembre 2012 à 20:19 (UTC)

L’article a été complété. Il est d’ailleurs définit dans le TLFi (à l’article avec): voir la référence. Stephane8888 22 novembre 2012 à 21:51 (UTC)

avec plaisir et avec joieModifier

 

Traité : conservé
Consensus.--GaAs 22 novembre 2012 à 19:21 (UTC)


Là, aussi… En quoi ces deux expressions sont-elles idiomatiques ? Et en plus, on dit la même chose dans toutes les langues : con placer, with pleasure, etc. — Actarus (Prince d'Euphor) 23 août 2012 à 18:39 (UTC)

  •    Conserver interjections courantes. -- Béotien lambda 23 août 2012 à 19:17 (UTC)
  •    Conserver plusieurs personnes répondront avec plaisir sans éprouver le moindre plaisir. Amqui (discussion) 23 août 2012 à 20:22 (UTC)
    • Et alors ? je ne vois pas le rapport… — Actarus (Prince d'Euphor) 23 août 2012 à 21:46 (UTC)
      • ça en fait une interjection à part entière qui n’est plus la somme de ses parties puisque "avec" est l’antonyme de "sans". Amqui (discussion) 24 août 2012 à 05:28 (UTC)
        • Décidément, je ne comprends pas ton point de vue — et puis, ce ne sont pas des interjections. Ou c’est idiomatique, et en ce cas, on garde, ou alors, on supprime. Mais, précisément, je reviens à ma question de départ : en quoi ces deux expressions sont-elles idiomatiques ? Je n’ai pas reçu de réponse probante, pour l’instant… — Actarus (Prince d'Euphor) 24 août 2012 à 06:02 (UTC)
          • Sans prendre parti sur le fond, un mot sur l'usage de l'expression avec plaisir qui est une formule de politesse banale dans le Sud-Ouest: quand vous dites merci, en quittant un commerce ou à quelqu'un à qui vous avez demandé un renseignement, c'est ce qu'on vous répond. Dhegiha (discussion) 24 août 2012 à 08:20 (UTC)
            • Bien, ce ne sont pas des interjections soit, néanmoins, ce sont des expressions qui ont pris un sens supplémentaire des mots qui les composent. Amqui (discussion) 24 août 2012 à 16:11 (UTC)
  •    Conserver *Avec entrain. *Avec gaieté. *Avec jubilation. Difficile de remplacer ces « parties », alors qu’on peut le faire facilement dans « faire ceci avec plaisir » -> « le faire ceci avec entrain » ou « faire cela avec joie » -> « faire cela avec gaieté ». --Moyogo (discuter) 24 août 2012 à 18:25 (UTC)
  •    Conserver Moyogo a tout dit. V!v£ l@ Rosière /Murmurer…/ 24 août 2012 à 21:59 (UTC)
  •    Conserver. En plus de ce qui a déjà été dis :
    1. la formation « somme des parties » logique en français ne serait-elle pas plutôt « avec du plaisir », « avec de la joie » ?
    2. « avec plaisir » atteint la fréquence de 0,0022 % vers 1800 selon Google ngram. Cette fréquence est étonnement élevé ; « plaisir » seul atteint 0,014 % à la même époque, on a un différence de moins de 10 points (sources : plaisir, l’effet est un peu moins visible pour joie ; en tout cas, l’effet est invisible pour tout un tas d’autres mots entrain, gaieté, chance, ou peur). Au passage, la comparaison avec plaisir,avec joie montre que, sur la période 1840-2000, les deux « expressions » sont fortement corrélées (ce qui là encore, n’est le cas avec aucun autre mot).
    Cdlt, VIGNERON * discut. 27 août 2012 à 12:05 (UTC)
  •    Conserver lexicalisé, cf. Vigneron. Xic667 8 septembre 2012 à 20:14 (UTC)
  •    Conserver. J’ai lu cette expression courante dernièrement in Marie Cardinal, La souricière, Julliard, mais je n’en retrouve plus la page. Il me semble que "avec joie" est un peu plus fort que "avec plaisir". Ces deux pages devraient donc être conservées. Xavier66 (discussion) 10 septembre 2012 à 10:44 (UTC)

我的Modifier

 

Traité : conservé
Par absence de consensus. --GaAs 22 novembre 2012 à 19:27 (UTC)


En chinois, est une particule possessive justement comme le japonais et on peut l’ajouter après n’importe quel nom. Je propose donc la suppression de 我的, 你的, 他的, 她的, 它的, 我们的, 你们的, 他们的, 她们的, 它们的 et Modèle:adjectifs possessifs/zh. — TAKASUGI Shinji (d) 24 août 2012 à 04:59 (UTC)

Que font les autres Wiktionnaires à ce sujet ? Amqui (discussion) 24 août 2012 à 05:31 (UTC)
Ils n’en ont pas, bien sûr. — TAKASUGI Shinji (d) 24 août 2012 à 08:07 (UTC)
J'imagine que Jackpotte aura voulu créé des articles pour des adjectifs possessifs en chinois, mais s'il ne s'agit que de simples traductions, ça ne vaut pas des articles, en effet. — Dakdada (discuter) 24 août 2012 à 08:53 (UTC)
  •   Neutre à tendance    Conserver, effectivement c’est limite mais pas plus que les « le mien » en français (cf. Catégorie:Pronoms possessifs en français). Mes cours de chinois sont un peu loin et je n’ai jamais vraiment appris le japonais mais me semble différent de . On ne peut pas utiliser 私の sans rien derrière, si ? Alors qu’en chinois on peut dire « 这是我的. » (c’est le mien). En plus, 的 sert pour tout un tas de choses qui n’ont qu’un rapport lointain avec le possessif (en particule verbale ; pour les emphases 是…的 ou même pour 是的). Cdlt, VIGNERON * discut. 27 août 2012 à 11:41 (UTC)
Si, on peut utiliser 私の pour signifier « le mien ». Quant à 的, comparez les exemples suivants :
  • 书 ← 我 (« moi ») + (« de ») + 书 (« livre ») : un livre de moi / mon livre
  • 书 ← 你 (« toi ») + (« de ») + 书 (« livre ») : un livre de toi / ton livre
  • 书 ← 让 (« Jean ») + (« de ») + 书 (« livre ») : un livre de Jean / le livre de Jean
的 est effectivement égal à de excepté que l’ordre des mots est opposée. — TAKASUGI Shinji (d) 28 août 2012 à 07:33 (UTC)
  •   Neutre J'en sais rien.-- Béotien lambda 28 août 2012 à 06:08 (UTC)
  •   Neutre à tendance    Supprimer, étant une particule enclitique, c’est un peu comme si on avait sais-je ou vas-y (euh, qu’on a d’ailleurs). --Moyogo (discuter) 28 août 2012 à 06:41 (UTC)
  •    Supprimer J’avais aussi pensé à ce problème. Ça peut aider quand on débute mais au final on est un dictionnaire ces choses pourraient éventuellement apparaître sur Wikilivre ou la Wikiversité mais pas ici. À vrai dire ce n’est que la transposition d’une pensée française sur des articles chinois et japonais. Dans le cas de dispute de voisinage on créé une entrée française pour y apposer une traduction étrangère, ici c’est l’inverse on créé une entrée étrangère pour y mettre une traduction française. Ça me rappelle le cas Village des hommes ou une IP hongroise avait voulu créé la définition française de son équivalent hongrois emberfalu. V!v£ l@ Rosière /Murmurer…/ 29 août 2012 à 14:21 (UTC)
  •    Supprimer Le plus élégant serait de mettre une note dans expliquant qu'il permet de former l'équivalent de nos adjectifs possessifs, tout en renvoyant vers une page de Wikilivres où serait expliqué en détails son emploi (à ajouter au livre b:Chinois). — Dakdada (discuter) 30 août 2012 à 16:10 (UTC)
    Il y a déjà la définition « Particule enclitique marquant l’appartenance. » (sic) mais c’est un peu plus compliqué que cela. « 我的 » est l’adjectif (mon) mais c’est aussi le pronom possessif (le mien). En tant qu’adjectif possessif, c’est peut-être à la limite admissibilité mais en que pronom là cela me semble clairement admissible, on ne peut pas le remplacer par quoi que ce soit d’autre. Ou bien doit-on supprimer tout les articles de Catégorie:Pronoms possessifs en français ? (ce qui serait envisageable après-tout…). Cdlt, VIGNERON * discut. 30 août 2012 à 16:30 (UTC)
    Peut-on avoir une phrase d’exemple simple pour voir ? Parce que moi j’ai jugé l’entrée par rapport à l’équivalent japonais, en y appliquant la structure syntaxique japonaise mais je crois que celle-ci diffère de la chinoise. Mais ça me semble similaire au niveau des faits, par exemple on peut traduire 私のです par « c’est le mien » mais littéralement 私の signifie juste « à moi ».
    Par exemple: « その傘は私のです。» peut se traduire « Ce parapluie c’est le mien. » mais littéralement ça donne « En ce qui concerne ce parapluie là c’est à moi. » donc je me demande si ce n’est pas nous qui nous transposons nos pronoms possessifs au japonais, est-ce que les japonais eux-même reconnaissent réellement 私の comme autre chose que + , Shinji semble dire que non, donc je lui fais entièrement confiance là-dessus (après tout c’est lui le japonais du wiktionnaire). Après en ce qui concerne le chinois est-ce que ça diffère réellement du cas japonais ? Personnellement j’en doute. V!v£ l@ Rosière /Murmurer…/ 30 août 2012 à 17:26 (UTC)
    J’ai déjà donné un exemple : « 这是我的. » C’est le mien/C’est à moi (litt. ceci être moi de). Après, est-ce que je transpose ma grammaire à celle du chinois, je ne sais pas. J’ai cherché dans mes vieux cours de chinois et sur Internet mais je n’ai rien trouvé de vraiment concluant…
    Ceci dit, le problème est le même en français : le mien est-il vraiment admissible ? Du point de vue de la construction, ce n’est rien de plus que le + mien et on peut toujours remplacer « le mien » par « à moi » en français. Cdlt, VIGNERON * discut. 6 septembre 2012 à 20:47 (UTC)
    En français, en tout cas, le mien fait partie de la liste classique (très limitée) des pronoms possessifs. C'est une raison très largement suffisante pour l'inclure. Et on ne peut pas remplacer le mien par à moi (ce serait un adjectif si on pouvait le remplacer par à moi). Lmaltier (discussion) 6 septembre 2012 à 20:51 (UTC)
    Le mien est bien sûr acceptable ici mais ça n’a rien à voir avec 我的. En chinois, 的 est une particule, et on peut dire facilement Lmaltier, VIGNERON, etc. Nous n’aurons pas d’entrée pour 私の non plus. — TAKASUGI Shinji (d) 11 septembre 2012 à 00:56 (UTC)

doaneModifier

 

Traité : supprimé
Il est mal pour la crédibilité du Wiktionnaire de laisser trainer de telles choses pdt des années. Mais bien sûr si en fait ça existe il faudra le recréer. --GaAs 28 août 2012 à 19:23 (UTC)


L’existence de ce mot est en discussion depuis 2006. Pour ma part, je n’ai pas réussi à trouver de mention de ce mot sur le Web ou dans un ouvrage mais ce n’est pas pour cela que le mot n’existe pas. Si vous faites des recherches attention à la reconnaissance de caractère qui confond "doane" avec "donne". 25 août 2012 à 21:44 (UTC) — message non signé de Pamputt (d · c)

  1.    Supprimer Ne trouve aucune trace de ce mot. Entre autres, zéro résultat sur Google Livres. —C.P. 28 août 2012 à 15:49 (UTC)

candidatableModifier

 

Traité : conservé
« Dans ce cas là, je m’incline » (moi, GaAs, je m’incline). Plus sérieusement : pas de consensus = conserver. --GaAs 6 septembre 2012 à 23:10 (UTC)


Je pense à un néologisme politique issu de cette campagne 2012, mais la citation d'un forum sur le foot me laisse pantois... La recherche Google laisse très peu de résultats en français (126, dont un certain nombre ne font que citer le mot anglais). Je suis pour la suppression.--Lyokoï88 (discussion) 27 août 2012 à 20:54 (UTC)

  1.    Supprimer Déjà que candidater est limite. Amqui (discussion) 28 août 2012 à 01:31 (UTC)
  2.    Conserver Néologisme (il faut bien qu'un jour un mot commence à exister) qui a de l'avenir avec les diverses élections en vue. Est sans doute très prononcé au Café du commerce. Ne pas confondre avec Candide ! À table ! avec six rois, mais ça c'est du Voltaire.-- Béotien lambda 28 août 2012 à 05:49 (UTC)
    Rappelle-toi qu'on n'est pas là pour promouvoir les mots, encore moins pour prévoir leur usage futur. Quand au « sans doute », c'est une opinion toute personnelle. — Dakdada (discuter) 28 août 2012 à 07:24 (UTC)
    Je me rappelle que le suffixe -able est susceptible d'être employé avec un verbe et pas seulement avec les verbes du Littré, c'est ce qui fait la vie de la langue, d'ailleurs Rocard l'a osé...parce que c'était osable (Osable, citoyens...)-- Béotien lambda 28 août 2012 à 07:45 (UTC)
    On n'accepte pas des articles sur des mots qui ne sont que susceptibles d'exister. — Dakdada (discuter) 28 août 2012 à 11:47 (UTC)
  3.    Supprimer. — Dakdada (discuter) 28 août 2012 à 07:24 (UTC)
  4.    Supprimer candidater étant intransitif, la formation d’un dérivé en -able n’est même pas correcte. --GaAs 28 août 2012 à 12:05 (UTC) Pardon, j’avais cru que je pouvais donner un avis, mais non. --GaAs 28 août 2012 à 18:20 (UTC)
    Cela n'a rien à voir. Lire dans -able : On peut très souvent définir ce suffixe par le sens objectif (que l’on peut + infinitif) ou subjectif (qui peut + infinitif). On peut utiliser un intransitif. -- Béotien lambda 28 août 2012 à 12:09 (UTC)
    Convenir et durer étant intransitifs, les termes convenable et durable sont incorrects. Je ne parle même pas de papable, qui dérive d’un verbe inexistant paper (ah ben non, ce verbe existe, en fait). Elle sort d’où, cette légende ? —C.P. 28 août 2012 à 15:27 (UTC)
  5.   Neutre pour l’instant, en tout cas le mot semble bien exister en espagnol, même si le RAE ne l’a pas — donc si on supprime, ne pas juste supprimer tout l’article. --Moyogo (discuter) 28 août 2012 à 12:27 (UTC)
  6.    Conserver, ce n’est pas la première fois qu’on aura couché une immondice sur papier mais bon apparemment celle-ci l’a été en 2010 par Rocard. Si ça ne tenait qu’à moi j’aurais voté supprimer mais les faits sont là, il existe une attestation « correcte » donc conserver. C’est ce qu’on doit appeler évolution ou dégénérescence de la langue selon les points de vue. V!v£ l@ Rosière /Murmurer…/ 28 août 2012 à 15:18 (UTC)
  7.    Conserver. Le mot est attesté. De plus, il est formé très régulièrement, soit à partir de candidater (exactement comme convenirconvenable, voyez -able sur le TLFi, point II.A), soit à partir de candidat (exactement comme corvéecorvéable, voyez loc. cit., point III.A). —C.P. 28 août 2012 à 16:05 (UTC), modifié à 16:15 (UTC)
  8.    Conserver Apte à être candidat m'écorche moins les oreilles, et surtout on peut encore jouer avec les termes. Je trouve un peu bancal cette manie de fixer les expression par des mots. Je serai tenté de poser la question à l'académie. ^^ --Lyokoï88 (discussion) 28 août 2012 à 18:07 (UTC)
    Moi, c’est apte à être candidat qui m’écorche les oreilles, avec sa suite de deux occlusives pt, suivie d’un hiatus à-ê, puis de trois consonnes tr-c. Et je trouve un peu bancal cette manie d’utiliser une périphrase à la place d’un mot construit régulièrement.  C.P. 28 août 2012 à 19:53 (UTC)
    Et tu es tenté de poser la question à l'académie ? :D --Lyokoï88 (discussion) 29 août 2012 à 18:53 (UTC)
    Non, car c’est une réponse, pas une question. —C.P. 30 août 2012 à 20:44 (UTC)
    Je signale que cette page n'est pas destinée à donner son opinion personnelle sur un mot, mais à regarder s'il existe bien, s'il est acceptable ici. C'est donc radicalement différent des discussions de l'Académie française, où ce sont les opinions personnelles qui jouent. Lmaltier (discussion) 4 septembre 2012 à 17:15 (UTC)
    J'avoue cet argument n'est pas valide. Je m'en excuse. Je reste malgré tout pour sa suppression car il n'est que très peu attesté et lorsque certains grands noms l'écrivent c'est avec des guillemets.--Lyokoï88 (discussion) 5 septembre 2012 à 17:22 (UTC)
    Je rajoute que même dans la première citation du mot sur le forum de foot il est utilisé avec des guillemets...--Lyokoï88 (discussion) 5 septembre 2012 à 18:47 (UTC)
    De façon générale, l'utilisation des guillemets est un bon point, c'est un indice sérieux que l'utilisation du mot est volontaire, que ce n'est pas une faute de frappe (même si la question ne se pose bien sûr pas ici). Les guillemets sont souvent utilisés quand on ne trouve pas le mot dans son dictionnaire favori. Lmaltier (discussion) 5 septembre 2012 à 21:05 (UTC)
    Moi j’interprète au contraire les guillemets comme un indice sérieux que l’auteur croit que le mot n’existe pas en « francés », ou qu’il invente un lexème qui ne sera peut-être pas « successeux », mais que le terme est malgré tout « comprenable » . (Bien sûr, le fait qu’il y ait plusieurs attestations sans guillemets ni glose est suffisant.) —C.P. 7 septembre 2012 à 21:10 (UTC)
    On dit très exactement la même chose : beaucoup de gens pensent : pas dans son dictionnaire, donc pas français, mais on veut quand même l'utiliser, en pensant qu'il n'y aura pas de problème pour qu'il soit compris en français. C'est donc bien un bon indice que l'utilisation est volontaire. Lmaltier (discussion) 8 septembre 2012 à 07:15 (UTC)
  9.    Conserver puisque le mot existe. Lmaltier (discussion) 4 septembre 2012 à 17:15 (UTC)
    A ce moment là, on peut aussi accepter toutes les fautes de frappe récurrentes qui existe un peu partout sur le web.--Lyokoï88 (discussion) 5 septembre 2012 à 17:22 (UTC)
    Bien sûr que non. Mais ici, il ne s'agit évidemment pas d'une faute de frappe. Voir d'ailleurs les notes dans -able (suffixe français et suffixe anglais). Lmaltier (discussion) 5 septembre 2012 à 21:03 (UTC)
  10.    Conserver Le mot existe. Compte tenu du nombre d’attestations dans Google : je l’ai indiqué (Très rare). J’ai rajouté une attestation journalistique de 1907 (peut être, dans ce cas, un emprunt à l’anglais, mais ce n’est pas certain). Je supprimerais la mention (Néologisme). Stephane8888 6 septembre 2012 à 21:37 (UTC)
    1907 !?! Bon, à ce moment là je m'incline. --Lyokoï88 (discussion) 6 septembre 2012 à 22:20 (UTC)
    J’ai bien vérifié l’ouvrage au format PDF, aucun doute concernant la graphie et la date. Et ça concerne aussi des primaires électorales. Stephane8888 8 septembre 2012 à 23:11 (UTC)

Lol, @GaAs : il y a tout de même 10 votes, 6 conserver, 1 neutre et 3,5 supprimer ;-) --Moyogo (discuter) 6 septembre 2012 à 23:24 (UTC)

Il n’y a pas de consensus. S’il y a une majorité (ce qui est différent), tant mieux. --GaAs 22 novembre 2012 à 21:59 (UTC)

querelle de voisinageModifier

 

Traité : conservé
Consensus. --GaAs 22 novembre 2012 à 19:35 (UTC)


L’article dispute de voisinage étant en cours de discussion ici, je trouve particulièrement mal venu d’avoir créé querelle de voisinage.

  • Même punition, même motif, locution non idiomatique, simplement somme des parties. Supprimer. — Actarus (Prince d'Euphor) 28 août 2012 à 03:54 (UTC)
  •    Conserver Formule courante bien comprise, qui fait les choux gras des journalistes. La quenelle du voisin n'a rien à voir dans une querelle de voisinage, quoique, si c'est une affaire de corne-cul . -- Béotien lambda 28 août 2012 à 05:58 (UTC)
  •    Conserver Je l'ai très souvent lu et entendu. --Lyokoï88 (discussion) 28 août 2012 à 18:09 (UTC)
  •    Conserver cf. la remarque de Béotien lambda ainsi que la mienne sur la discussion à propos de dispute de voisinage. Personnellement, c’est probablement la seule locution où j’utilise le mot « querelle ». Cdlt, VIGNERON * discut. 28 août 2012 à 18:21 (UTC)
  •    Supprimer Comme dispute de voisinage je ne considère pas que ce soit une locution figée. Mais bon ce n’est qu’un baroud d’honneur. V!v£ l@ Rosière /Murmurer…/ 28 août 2012 à 18:39 (UTC)
  •    Supprimer À l'instar de dispute de voisinage ci-haut (qui a au moment où j'écris 3 pour la suppression, 1 pour la conservation et 1 neutre). Cependant à    Conserver si dispute de voisinage est conservé. Amqui (discussion) 28 août 2012 à 19:17 (UTC)
  •    Supprimer Même avis que mes deux prédécesseurs.--Mɔʁfipnɔs [Petit dodo ?]. 29 août 2012 à 09:51 (UTC)
  •    Conserver
    Mots composés en français.
Et d’abord, en quoi cette entrée serait-elle malvenue ?
Tout mot composé, quelle que soit la langue dont il provienne, pourvu qu’il soit lexicalisé dans les dictionnaires étrangers standard, devrait faire l’objet d’au moins une page digne de ce nom dans la section française, afin de rendre compte de l’équivalence. Ainsi de querelle de voisinage ou de matière plastique. Ces pages méritent-elles vraiment un traitement de punition (quarantaine, peine de mort) ?? Lorsque la somme des parties représente un concept particulier, cette somme dépasse l’addition des parties. Rappelons que le français est une langue analytique et qu’il a, de ce fait, besoin d’un plus grand nombre de mots pour traduire une idée. Ceci devrait rassurer les contradicteurs s’étant exprimés plus haut. Xavier66 (discussion) 30 août 2012 à 07:09 (UTC)
Euh « querelle de voisinage » n’est pas vraiment un mot composé, c’est justement pour cela qu’elle serait « malvenue ».
Pour savoir si un mot à sa place sur le wiktionnaire, on regarde plusieurs éléments (je résume un peu, les autres n’hésitez pas à me corriger) :
Tout d’abord : y a-t-il des attestations ? (si non, l’entrée est à supprimer ; si oui, on continue l’analyse), est-ce la simple somme des parties (si non, on garde l’entrée ; si oui, on continue l’analyse), est-ce une expression figée ? (si oui, on garde l’entrée ; si non, on continue d’analyser sur d’autres éléments). Si on prend matière plastique ou pomme de terre, ces locutions ne sont pas la somme des parties (et sont en plus figées donc passe doublement les critères d’analyse), c’est pourquoi on les conserve. Pour querelle de voisinage et dispute de voisinage, on est très proche de la somme des parties (bien que la querelle n’engage généralement pas tout le voisinage   mais les trois mots ensemble n’ont pas vraiment plus de sens que séparément) et la locution ne semble pas vraiment figée (tout particulièrement la variante avec « dispute »).
Cdlt, VIGNERON * discut. 30 août 2012 à 10:41 (UTC)
<conflit d’édition> L’idée traduite justement c’est laquelle ? Il suffit d’aller voir querelle et voisinage et on a la réponse, désolée mais l’unique concept de cette entrée est celle née de la somme des deux parties, contrairement à train fantôme, eau de vie, eau de cologne ou bateau à vapeur (ça c’est des mots composés contrairement à dispute de frère, querelle de fraterie ou je ne sais quoi encore). C’est aussi absurde que d’ajouté l’entrée quarrel between neighbors. Dans ce cas pourquoi ne pas ajouter fête de voisinage ou fête des pompiers tant qu’on y est, on n’a pas vocation à inclure toutes les précisions d’idées formulées par la quasi infinité de locutions possibles sinon dans ce cas toutes les locutions formées par mots quelconques + de + mots quelconques, pour peu qu’elles soient sensées, ont leurs places sur le wiktionnaire. Pour ma part je le dis franchement, si ce n’est pas justifié c’est hors de question. Et là en l’occurrence ça ne l’est pas selon moi. V!v£ l@ Rosière /Murmurer…/ 30 août 2012 à 11:31 (UTC)

Le "plus" réside dans le compte rendu de l’équivalence. Cela pourrait intéresser d’autres personnes. Xavier66 (discussion) 30 août 2012 à 13:31 (UTC)

Si ce n’est que le compte rendu des équivalences alors le Wikilivre ou la Wikiversité sont des projets tout désignés pour ce genre d’inclusion, pas le wiktionaire. V!v£ l@ Rosière /Murmurer…/ 30 août 2012 à 14:14 (UTC)
« le compte rendu de l’équivalence. » je ne suis pas sur de bien comprendre de quoi il s’agit. En tout cas, on n’accepte pas un mot pour des raisons de « traduction » (qui ne sont pas de vraies équivalences traduttore, traditore), ce n’est pas notre rôle. Cdlt, VIGNERON * discut. 30 août 2012 à 15:50 (UTC)
  • Voir en Wikidémie "Mots composés en français". Xavier66 (discussion) 4 septembre 2012 à 13:34 (UTC)
  •    Conserver pour les raisons données ci-dessus (mais je ne dirais pas ça pour dispute de voisinage ou fête de voisinage). Il me semble que c'est une locution qu'un étranger peut avoir intérêt à apprendre, afin de pouvoir l'employer, et même afin de la comprendre (ce qui n'est pas forcément très évident). Lmaltier (discussion) 4 septembre 2012 à 17:11 (UTC)
Querelle et dispute ne sont même pas quasi-synonymes mais bien synonymes tout court ! Je ne vois absolument pas ce qui justifie querelle de voisinage et pas dispute de voisinage dans ce cas, peux-tu m’expliquer la différence sémantique entre les deux ? Parce que moi je n’en vois aucune, ce qui signifie qu’un étranger peut très bien comprendre cette locution en allant voir ici et , s’il ne comprend toujours pas c’est soit que ces deux entrées sont à retravailler soit qu’il ne maîtrise pas assez la langue pour s’aventurer ici. Faut pas déconner non plus et comparer ce qui n’est pas comparable, une locution devient un mot composé quand elle obtient un nouveau sens propre à elle. C’est le cas de pomme de terre qui n’a rien à voir avec ça ou ça, idem un train fantôme c’est ça (et pas un train fantomatique). Donc une querelle de voisinage c’est quoi mis à part une embrouille entre des membres de personnes voisines ? (Absurdité à créer : querelle intestine, querelle religieuse, querelle politique, querelle de famille, querelle de village, etc…) V!v£ l@ Rosière /Murmurer…/ 4 septembre 2012 à 18:30 (UTC)
  •    Conserver L’argument de la correspondance néerlandaise en un mot n’est pas recevable (car projet francophone). Toutefois cette locution fréquente me semble, sinon figée, au moins consacrée par les journalistes, par un usage assez soutenu. Nous sommes avec ce cas dans un cas frontière pour l’admissibilité. C’est assez subjectif : Je dirais : "une querelle de voisinage", "une dispute entre voisins", mais pas "une dispute de voisinage". Stephane8888 6 septembre 2012 à 21:54 (UTC)
    querelle intestine mérite assurément un article. Mediadico lui consacre une belle définition. Le site www.expressio.fr une page entière. Stephane8888 6 septembre 2012 à 21:59 (UTC)
  •    Conserver Je rejoins pleinement l'avis de Stephane ci-dessus. Dans le doute, il me semble préférable de conserver. Xic667 8 septembre 2012 à 20:07 (UTC)

vliModifier

 

Traité : conservé
Réduction à un article minimaliste renvoyant vers vli, vlan. — Dakdada (discuter) 4 septembre 2012 à 16:25 (UTC)


Vu qu’on a vli, vlan. Est-ce que vli est utilisé seul ? --Moyogo (discuter) 29 août 2012 à 13:15 (UTC)

  1.    Conserver Amqui (discussion) 29 août 2012 à 19:28 (UTC)
  2. Plutôt    Supprimer, à moins que le mot ne soit vraiment attesté seul. Bizarrement, je pensais facilement le trouver mais j’ai fait chou-blanc. La seule attestation que j’ai pu trouver est une entrée VLI ou V’LI dans le Grand dictionnaire Universel du XIXe siècle de Larousse, tome 15, p. 1139 (1866) mais qui indique : « Sorte d’onomatopée, qui à la même valeur que vlan et qui ne s’emploie jamais qu’avec lui […] ». Du coup, je me demande si vli, vlan est vraiment composé de vli et vlan, ou si c’est un simple redoublement de vlan (avec alternance vocalique comme dans tic-tac ou zigzag afin d’exprimer le va-et-vient plutôt que le redoublement). Cdlt, VIGNERON * discut. 30 août 2012 à 11:15 (UTC)
  3. Faire un renvoi explicite vers vli, vlan en expliquant qu'il ne s'utilise jamais seul. Pas la peine de rajouter les infos d'étymologie etc. qui sont dans l'article vli, vlan. — Dakdada (discuter) 30 août 2012 à 12:13 (UTC)
    Un renvoi ? Veux-tu dire une redirection ou bien une entrée minimaliste ?
    Ce qui me chagrine c’est qu’il n’y a pas non plus d'information étymologique sur vli, vlan… Cdlt, VIGNERON * discut. 30 août 2012 à 15:35 (UTC)
    J'entends par là une entrée minimaliste (cf WT:Redirections#Cas où les redirections sont déconseillées). Pour l'étymologie on n'a malheureusement pas grand chose... — Dakdada (discuter) 30 août 2012 à 16:02 (UTC)
  4. Une entrée renvoyant vers vli, vlan pour la définition (sur le modèle de cochère ou disons) me parait en effet approprié. —C.P. 30 août 2012 à 20:19 (UTC)
    Ouais, une entrée minimalistes semble être la solution. Si on supprime l’article et qu’on finit par avoir un vli dans une autre langue, ça n’aide pas ceux qui cherchent vli en français. Merci. --Moyogo (discuter) 30 août 2012 à 22:15 (UTC)