FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

 Dérivé de air avec le suffixe -iser.

Verbe Modifier

aériser \a.e.ʁi.ze\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Chimie physique) Réduire à l’état d’air ou de gaz.
    • Déjà superficiellement désindividualisé, l’objet lamartinien se trouvera, au bout de cet effort imaginaire, peu à peu évidé, aérisé, devenu semblable à de l’espace. — (Jean-Pierre Richard, Études sur le romantisme, 2014)
    • En effet, le caractère vil du réel, qui motive et nécessite cette exclusion (v. 12), ne signifie pas qu’on doive mépriser, ignorer et liquider la réalité, sans plus ; il signifie sa nature de plomb que la transmutation alchimique peut changer en or pur ou, plus exactement, ici, le caractère substantiel de ce qui peut être aboli en ronds de fumée, par un jeu savant qui subtilise cette matière vile en l’essence de sa nature, matérielle encore mais aérisée par la nature ignée et la puissance négatrice de l’Esprit. — (Pierre Campion, Mallarmé, poésie et philosophie, 2011)

SynonymesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier