a bep eil

BretonModifier

ÉtymologieModifier

 Composé de a (« de »), pep (« chaque ») et eil (« deuxième »).

Locution adverbiale Modifier

a bep eil \a beˈb‿ɛjl\

  1. Alternativement, tour à tour.
    • Ar gwiskadoù hordennoù a veze lakaet a-hed hag a-dreuz, a bep eil. — (Goulven Jacq, Pinvidigezh ar paour, Al Liamm, 1977, p. 132)
      Les couches de faisceaux [de paille] étaient placées en long et en large, alternativement.
    • E Bro-India cʼhoazh e kustum lod da lakaat soja ha kotoñs a bep eil en o douaroù, ar soja o tegas ar pezh a vank d’ar cʼhotoñs. — (Broudañ da zeskiñ ober hep skoazell in Ya !, niv. 532, 21 Eost 2015, p. 11)
      En Inde encore, certains ont l’habitude de mettre tour à tour du soja et du coton dans leurs terres, le soja apportant ce qui manque au coton.

Variantes orthographiquesModifier