AfrikaansModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Verbe Modifier

aandoen \Prononciation ?\

  1. Causer, déterminer, entraîner des conséquences, procurer.
  2. Affecter.
  3. Faire escale à, s'arrêter à, toucher à.

SynonymesModifier

NéerlandaisModifier

ÉtymologieModifier

Dérivé par préfixation de doen « faire ».

Verbe Modifier

Présent Prétérit
ik doe aan deed aan
jij doet aan
hij, zij, het doet aan
wij doen aan deden aan
jullie doen aan
zij doen aan
u doet aan deed aan
Auxiliaire Participe présent Participe passé
hebben doen aand aangedaan

aandoen \Prononciation ?\ transitif

  1. Allumer, tourner, ouvrir, mettre le contact, mettre en marche, brancher.
    • De kachel aandoen.
      Allumer le poêle.
    • De televisie aandoen.
      Allumer la télévision.
  2. Appliquer, imposer, mettre, revêtir.
    • Zijn jas aandoen.
      Mettre son manteau.
  3. Causer, déterminer, entraîner des conséquences, procurer.
    • Iemand verdriet aandoen.
      Causer du chagrin à qn.
    • Iemand onrecht aandoen.
      Porter péjudice à quelqu’un.
  4. Faire escale à, s’arrêter à, toucher à.
    • Een café aandoen.
      S’arrêter pour boire un coup dans un bistrot.
    • Een haven aandoen.
      Faire relâche dans un port, aborder dans un port.
    • De haven aandoen.
      Aborder au port.
    • Het gedwongen aandoen.
      Relâche forcée.
    • Een vlieghaven aandoen.
      Desservir un aéroport.
  5. Affecter.
    • Hij doet soms erg moederlijk aan
      Il fait très mère (poule) parfois.
    • Dat doet chic aan.
      Ça fait chic.

SynonymesModifier

allumer

appliquer

causer

faire escale

affecter

Taux de reconnaissanceModifier

En 2013, ce mot était reconnu par[1] :
  • 99,6 % des Flamands,
  • 99,0 % des Néerlandais.

PrononciationModifier

Prononciation manquante. (Ajouter)

RéférencesModifier

  1. Marc Brysbaert, Emmanuel Keuleers, Paweł Mandera et Michael Stevens, Woordenkennis van Nederlanders en Vlamingen anno 2013: Resultaten van het Groot Nationaal Onderzoek Taal, Université de Gand, 15 décembre 2013, 1266 p. → [lire en ligne]