abécédaire

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Mot composé des premières lettres de l’alphabet, a, b, c, d avec le suffixe -aire.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
abécédaire abécédaires
\a.be.se.dɛʁ\

abécédaire \a.be.se.dɛʁ\ masculin et féminin identiques

  1. Qui a rapport avec l’alphabet.
    • Livre abécédaire.
  2. (Poésie) Qualifie un poème dont les premières lettres des vers ou strophes suivent l’ordre alphabétique.
    • Poème abécédaire.
  3. (Vieilli) Élémentaire.
    • Si, une indigente école abécédaire qui végétait, les enfants tassés comme des prugnes en bocal sous la férule d’un triste sire. — (Mérona Dutray, Isabeau - Robe et soutane, tome 2, 1999, Éditions du Laquet)
  4. (Par extension) (Vieilli) (Ironique) Médiocre, mal fait.
    • C’est une loi d’état parmi nous en vigueur,
      Qu’un homme sans génie a le droit d’être Auteur ;
      Que maçonnant sans art un livre abécédaire,
      Il peut impunément ruiner un Libraire.
      — (Guyédant, dans M. Fréron, L’Année littéraire, tome 1, pages 176-177, 1781, Mérigot)
  5. (Figuré) (Vieilli) Qui apprend l’abécé, à tracer les lettres et les chiffres.
    • En conséquence, il sera incessamment procédé à la nomination ou élection d’un précepteur pour instruire gratuitement et sans salaire les jeunes enfants abécédaires de la ville et faubourgs. — (Archives du Puy-de-dôme dans Pierre Cubizolles, Auzon : ville royale fortifiée : une des treize "bonnes villes" d’Auvergne’', page 324, 2000, Éditions Créer)
  6. (Par extension) (Vieilli) Qui n’a fait aucune étude, qui est d’une ignorance complète.
    • Comme pour payer son écot, il fait enseigner leur jeunesse non-seulement par ceux des nôtres qui l’accompagnaient et les religieuses qui s’étaient réfugiées au même lieu ; mais lui-même, tout cassé qu’il est, va tous les jours aux écoles et prend pour sa part les abécédaires et plus idiots comme les plus pénibles et fâcheux. — (Bedel, citation en note dans Le Correspondant : religion, philosophie, politique, …, page 872, 1846)
  7. (Linguistique) (Vieilli) Conforme à la classification de l’alphabet.
    • Pour enchaîner l’ordre des matières, […], à l’ordre abécédaire, la seule méthode qu’on ait suivie, […], est de les indiquer par la matière ou le mot distinctif de l’Ouvrage. — (Table générale, alphabétique et raisonnée du Journal historique de Verdun, tome 1, page xxv, 1759)

TraductionsModifier

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
abécédaire abécédaires
\a.be.se.dɛʁ\
 
Illustration de la lettre é extraite d’un abécédaire. (sens 1)

abécédaire \a.be.se.dɛʁ\ masculin

  1. (Linguistique) (Vieilli) Livret grâce auquel l’enfant apprend à lire les lettres minuscules et majuscules.
    • Elle a acheté un abécédaire pour son fils.
    • Hauser avait apporté un vieil abécédaire mangé aux bords qu’il tenait grand ouvert sur ses genoux, avec ses grosses lunettes posées en travers des pages. — ( Alphonse Daudet, La dernière classe, dans Contes du lundi, 1873, Fasquelle, collection Le Livre de Poche, 1974, page 10.)
    • Dans ces études le traitement que fait l’enfant de l’abécédaire est habituellement étudié grâce aux verbalisations des interactions entre parents et enfants. — (Nadine Landry, L'exploration d'abécédaires par les enfants de maternelle, 2008)
  2. (Par extension) Liste quelconque.

SynonymesModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier