Voir aussi : Abée, abee

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

De l'ancien français bée, aujourd'hui baie, ouverture. Voir béer[1].

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
abée abées
\a.be\

abée \a.be\ féminin

  1. Ouverture par laquelle l’eau d’un bief tombe sur la roue d’un moulin et qu’on ferme avec des pales quand le moulin n’est pas en mouvement. On dit aussi bée.
    • Un moulin avec des bras de géant, pour rien, car cette abée que je traverse va céder, le moulin va tourner follement jusqu’au bout. — (Roland Oberson, Premières Lettres à Δenise. 1953 – 1954, 2004)

SynonymesModifier

TraductionsModifier

HomophonesModifier

ParonymesModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

  • abée sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier

SourcesModifier

  1. Larousse élémentaire illustré, dixième édition, 1915

GalloModifier

ÉtymologieModifier

Du latin abbatia.
À rapprocher du poitevin-saintongeais abàie.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
abée abées
\Prononciation ?\

abée \abe\ ou \abej\ féminin (graphie ABCD)

  1. (Christianisme) Abbaye.

Apparentés étymologiquesModifier

RéférencesModifier