abandonnique

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Terme créé par Charles Odier et Germaine Guex et dérivé d’abandon.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
abandonnique abandonniques
\a.bɑ̃.dɔ.nik\

abandonnique \a.bɑ̃.dɔ.nik\ masculin et féminin identiques

  1. (Psychanalyse) Se dit d’un sujet (surtout d’un enfant) qui vit dans la crainte d’être abandonné, sans qu’il existe nécessairement de raisons objectives justifiant cette crainte.
    • Ce qui peut expliquer le comportement très maternel des très jeunes filles abandonniques avec le bébé-poupée, alors que tant de signes dans leur désolante approche des adultes témoignent d'une misère affective sans fond. — (Françoise Gaspari-Carrière, Les Enfants de l'abandon: Traumatismes et déchirures narcissiques, Éditions Privat, 1989, p. 131)
    • C'est peut-être cette relation comme le suggère Maud Mannoni qui « lui sauvera la mise » en exerçant pour ce jeune garçon abandonnique une fonction d’humanisation. — (Romuald Avet, Maud Mannoni : Une autre pratique institutionnelle, Champ social Éditions, 2014)

TraductionsModifier

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
abandonnique abandonniques
\a.bɑ̃.dɔ.nik\

abandonnique \a.bɑ̃.dɔ.nik\ masculin et féminin identiques

  1. (Psychanalyse) Personne, le plus souvent un enfant, victime d’un syndrome d’abandon.
    • L’abandonnique interprète l’attitude de la mère comme un refus d’amour. — (dicopsy.free.fr)

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier