Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Dérivé du verbe aboyer.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
aboi abois
\a.bwa\

aboi \a.bwa\ masculin

  1. (Vieilli) Cri du chien.
    • […], nous voici près du village, nous devrions déjà entendre les abois des chiens, le chant des coqs et ces mille bruits qui dénoncent les lieux habités. — (Gustave Aimard, Les Trappeurs de l’Arkansas, Éditions Amyot, Paris, 1858)
  2. (Par extension) (Au pluriel) Cris de la meute qui entoure la bête chassée dans une chasse à courre.
    • Pendant toute la nuit, les aboiements vibrants comme des cloches déferlèrent en se répercutant parmi les collines, et [eux] suivirent la chasse à cheval, guidés par les abois des chiens [...] — (William Faulkner, Sartoris, trad. René-Noël Raimbault & Henri Delgove, éd. Gallimard, 1937, rééd. Folio, p. 413)
  3. (Par métonymie) (Au pluriel) Moment où la bête pourchassée s’arrête.
  4. (Figuré) (Au pluriel) Dernière extrémité.
    • Ils sont aux abois.

SynonymesModifier

Cri du chien (1) :

NotesModifier

Le terme n’est plus guère utilisé ainsi, on utilise désormais aboiement.
Dans le Littré, il est par ailleurs indiqué que « aboi se dit particulièrement de la qualité naturelle du cri du chien : Ce chien a un aboi perçant. Aboiement se dit plutôt des cris mêmes : de longs aboiements, des aboiements continuels. On dit : Faites cesser les aboiements de ce chien, et non pas : Faites cesser son aboi ou ses abois. » — (Laveaux)

DérivésModifier

TraductionsModifier

RéférencesModifier