FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin abolere.

Verbe Modifier

abolir \a.bɔ.liʁ\ transitif 2e groupe (voir la conjugaison)

  1. Mettre hors d’usage ; réduire à néant.
    • Le 20 juin 1790 furent abolis non-seulement ces titres, mais encore les armoiries, les livrées, les ordres de chevalerie, tous les hochets de la vanité. — (Alfred Barbou, Les Trois Républiques françaises, A. Duquesne, 1879)
    • La Révolution abolit la peine du pilori que, quelques années plus tard, le Code pénal remplaça par celle de l’exposition. Elle-même fut abolie en 1848. — (Le pilori des Halles, dans Hippocrate revue d'humanisme médical, janvier 1949, n° 1, page 32)
    • Mais cette Novelle marque une régression dans la voie de la répression de l’eunuchat. Estimant l'ancienne législation trop draconienne, Léon VI abolissait la peine du talion contre les opérateurs et adoucissait les autres pénalités. — (Études byzantines, Institut français d'études byzantines, 1943, vol.1-2, page 200)
    • […]; les taxes impopulaires, abolies en juin 1908 en don de joyeux avènement, avaient été rétablies et considérablement renforcées. — (Frédéric Weisgerber, Au seuil du Maroc Moderne, Institut des Hautes Études Marocaines, Rabat : Les éditions de la porte, 1947, p. 194)
  2. (Ancien droit criminel) Arrêter ou interdire la poursuite judiciaire d'un crime, par un acte d’autorité souveraine.
    • Tout crime s’abolit au bout d’un certain nombre d’années.

SynonymesModifier

DérivésModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

AnagrammesModifier

RéférencesModifier

EspagnolModifier

ÉtymologieModifier

Du latin abolere.

Verbe Modifier

abolir \a.boˈliɾ\ 3e groupe (voir la conjugaison)

  1. Abolir.

GalicienModifier

ÉtymologieModifier

Du latin abolere.

Verbe Modifier

abolir

  1. Abolir.

GalloModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Verbe Modifier

abolir \Prononciation ?\ 2e groupe (voir la conjugaison) transitif (graphie francisante)

  1. Abattre, abolir, démolir, détériorer, détruire, supprimer, abroger, anéantir, démanteler, résilier, dissoudre.

Variantes orthographiquesModifier

RéférencesModifier

  • Jean-Marie Renault, Glossaire du parler de Trémeur, Famille Renault, 2008, 49 pages, page 4 [texte intégral]
  • Régis Auffray, Le Petit Matao, Rue des Scribes, 2 novembre 2007, Broché, 1000 pages ISBN 978-2906064645, page 70

InterlinguaModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Verbe Modifier

abolir \a.bo.ˈlir\ (voir la conjugaison)

  1. Abolir.

OccitanModifier

ÉtymologieModifier

Du latin abolere.

Verbe Modifier

abolir [aβuˈli] 2e groupe (voir la conjugaison) transitif (graphie normalisée)

  1. Abolir.
  2. (Pronominal) Tomber en désuétude, en décadence, en friche ; dépérir ; disparaître.

PrononciationModifier

RéférencesModifier

PortugaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin abolere.

Verbe Modifier

abolir \Prononciation ?\ 3e groupe (voir la conjugaison)

  1. Exterminer, supprimer.

SynonymesModifier