FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

 Dérivé de aborder avec le suffixe -age.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
abordage abordages
\a.bɔʁ.daʒ\

abordage \a.bɔʁ.daʒ\ masculin

  1. (Marine) Action d'aborder, manœuvre d’un navire pour s’amarrer bord à bord avec un autre afin de le prendre d’assaut.
    • Défoncé par le choc, le Vaterland se vit à deux doigts de sa perte ; il dégringola impétueusement, emportant avec lui, accroché dans son hélice brisée, l’aéroplane ennemi dont les pilotes tentaient l’abordage. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 253 de l’éd. de 1921)
    • Aller à l’abordage.
    • Prendre un vaisseau par abordage, à l’abordage.
    • Tenter, manquer l’abordage.
  2. Collision accidentelle entre deux navires.
    • Après quinze jours de travail, le pont était étanche, et les avaries, occasionnées par mon abordage avec un vapeur, réparées. — (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    • Les vaisseaux portent des feux la nuit pour éviter les abordages.
  3. Fait d’atteindre la côte, le rivage.
  4. (Par analogie) (Familier) Approche d’une personne inconnue ou peu familière pour lui adresser la parole.

Apparentés étymologiquesModifier

Proverbes et phrases toutes faitesModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

  •   abordage figure dans les recueils de vocabulaire en français ayant pour thème : arme, bateau.

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier

AngevinModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
abordage abordages
\Prononciation ?\

abordage \Prononciation ?\ masculin

  1. (Montjean-sur-Loire) Coup, blessure, atout.
    • Il a attrapé ein fameux abordage. — (A.-J. Verrier, R. Onillon, Glossaire étymologique et historique des patois et des parlers de l’Anjou, Germain & G. Grassin, Angers, 1908, 580 pages, page 4 → [version en ligne])

RéférencesModifier

  • A.-J. Verrier, R. Onillon, Glossaire étymologique et historique des patois et des parlers de l’Anjou, Germain & G. Grassin, Angers, 1908, 580 pages, page 4[version en ligne]