BretonModifier

ÉtymologieModifier

(Nom commun 1) (abostol, « apostre », Catholicon 1499)[1]. Le nom masculin, « apôtre », est un emprunt au latin apostolus, apôtre. Ce mot a pour correspondants le cornique abostel et le gallois abostol.
(Nom commun 2) (abostol, « epistre », 1499)[1], s. m., épître, procède, quant à lui, du latin epistola, lettre, missive.
Les deux emprunts se sont confondus en un même mot.

Nom commun 1 Modifier

abostol \aˈbɔstɔl\ masculin (pluriel : abostoled, ebestel)

  1. (Religion) Apôtre.

DérivésModifier

Nom commun 2Modifier

abostol \aˈbɔstɔl\ masculin (pluriel : abostoloù)

  1. (Antiquité) Epître.

DérivésModifier

RéférencesModifier

  1. a et b Albert Deshayes, Dictionnaire étymologique du breton, Douarnenez, Le Chasse-Marée, 2003, p. 46a.